Bourse > Pétrole > Pétrole : L'attentisme touche aussi le baril
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.40 +0.18 %
49.16Ouverture : 49.63+ Haut : 49.16+ Bas :
+0.49 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 1 130Volume :

Pétrole : L'attentisme touche aussi le baril

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mer d'huile sur les marchés pétroliers ce midi, comme tel est le cas pour les changes et les actions. Vers 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance octobre reculait symboliquement de 0,11% à 109,2 dollars dollars, quand le WTI américain de même livraison l'imitait (- 0,11%) à 85,3 dollars.

Hier, BNP Paribas CIB a révisé ses projections de prix du baril : en moyenne, en 2011, le WTI devrait valoir 97 dollars (- 5 dollars par rapport à la précédente prévision) et le Brent 114 dollars (- 2 dollars).

Pour 2012, les nouvelles projections sont de 107 dollars pour le WTI (- 10 dollars) et de 124 dollars pour le Brent (- 4 dollars).

Selon Harry Tchilinguirian, analyste en chef, les craintes de récession ont davantage pesé sur le WTI que sur le Brent. Une partie de la raison est la remise sur le marché depuis fin juin d'une trentaine de millions de barils puisés dans la Réserve de pétrole stratégique américaine, dans le cadre des 'relâchements' décidés en urgence par l'Agence internationale de l'Energie.

Malgré tout, les perspectives des prix du pétrole ne lui paraissent pas négatives en raison du maintien d'une politique monétaire globalement accomodante et de la faiblesse relative du dollar, deux puissants facteurs de soutien.

Il ajoute enfin que 'la perspective d'un retour du pétrole libyen sur le marché est toujours incertaine, en dépit des évènements récents'.

On ajoutera que les classes d'actifs risquées, comme les actions dont l'évolution s'est ces dernières années corrélée au pétrole, profitent d'un attentisme bienveillant : 'on se situe toujours dans une sorte de 'rally de soulagement' due à la perspective d'une annonce favorable de la Fed vendredi depuis Jackson Hole', note un analyste d'IG Markets.

Cet après-midi, l'Energy Information Agency (EIA) publiera l'état hebdomadaire des stocks de pétrole et de produits raffinés américains. Le consensus craint maintenant une hausse de 2 millions de barils des réserves d'essence, qui tutoyaient les 354 millions de barils la semaine précédente. L'anticipation était de l'ordre d'un million en début de semaine.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...