Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Entre statistiques et la libye, le brent partagé
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.75 +0.52 %
48.38Ouverture : 48.87+ Haut : 47.86+ Bas :
+0.76 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 58 920Volume :

Pétrole wti : Entre statistiques et la libye, le brent partagé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures 15, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance mai abandonnait symboliquement 0,2% à 122,1 dollars, quand le WTI américain de même livraison demeurait stable à 108,8 dollars.

Le cours du Brent semble hésiter à inscrire de nouveaux records de deux ans et demi, soit des niveaux antérieurs à la crise de l'automne 2008. Le contrat d'échéance mai s'est aventuré hier au-dessus des 123 dollars sans parvenir à les tenir. Ce seuil symbolique n'a pas été testé ce matin.

D'un côté, les tensions de taux d'intérêt survenues en Chine et probable en zone euro ces derniers jours sont défavorables à la (forte) croissance dans ces deux régions, et donc à leur consommation de brut. Certains des derniers indicateurs publiés sur les deux bords de l'Atlantique sont d'ailleurs décevants.

En outre,selon l'Energy Information Agency, les stocks de brut américains se sont accrus de 1,95 million d'unités, comme prévu, pour atteindre 357,66 millions de barils, un niveau bien supérieur à leur moyenne des cinq dernières années.

Mais de l'autre, le cours du brut profite d'un regain de tensions géopolitiques, la Libye devenant sur le devant de la scène : par la voix de plusieurs officiels, dont le contre-amiral Russell Harding, l'OTAN a réaffirmé son souci permanent de “défendre les civils” après avoir été mis en cause par les insurgés libyens.

Le contre-amiral a estimé que le potentiel militaire des forces armées libyennes avait été réduit de 30% par les bombardements entrepris par l'OTAN depuis le 19 mars dernier.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI