Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Entre karlsruhe et aie, le brut en hausse
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
46.45 +1.31 %
45.67Ouverture : 46.45+ Haut : 45.41+ Bas :
+1.71 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 29 681Volume :

Pétrole wti : Entre karlsruhe et aie, le brut en hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures 20, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord gagnait encore 0,7% à 116,3 dollars, le baril WTI américain le suivant de 0,7% galement à 97,8 dollars.

Certes, la plupart des indicateurs économiques restent mal orientés ces derniers temps, ce qui signale un ralentissement conjoncturel alors que la demande de pétrole est étroitement liée à l'intensité de la croissance économique.

Mais actuellement, ce sont les annonces monétaires qui semblent soutiennent le cours du brut actuellement, lui qui ne se négocie qu'en dollars. Ainsi donc ce matin en Allemagne, les juges de la Cour constitutionnelle fédérale de Karlsruhe ont estimé que le Mécanisme européen de stabilité (MES), principal fonds d'intervention européen pouvant agir jusqu'à hauteur de 500 milliards d'euros sur les marchés, était conforme à la loi fondamentale allemande, ce qui lève une hypothèque de plus dans la longue résolution de la crise souveraine européenne.

Ajoutons aussi que les prochains rachats d'actifs annoncés la semaine dernière par la BCE impliquent aussi le MES. En outre, certains intervenants parient demain sur l'annonce d'un QE 3 de la part de la Fed, ce qui pèserait encore plus sur le billet vert.

En une semaine, la devise de la zone monétaire unique du Vieux continent a repris 2,5% contre le billet vert, hausse qui atteint même 4,8% sur un mois. La dépréciation du billet vert a tendance à se traduire par une hausse du cours du pétrole, dont c'est l'unique devise de négoce, dans les mêmes proportion.

En outre, les stocks de pétrole brut américains que l'Energy Information Agency (EIA) fédérale publiera tout à l'heure sont attendus en baisse par le consensus, comme tel était déjà le cas la semaine précédente.

Et enfin, ce matin, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a relevé ce matin de 100.000 barils/jour environ ses projections de demande, tant pour 2012 que pour 2013, à respectivement 89,8 et 90,6 millions de barils/jour.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI