Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : nouvelle réduction de l'écart entre Brent et WTI
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : nouvelle réduction de l'écart entre Brent et WTI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les cours du pétrole progressaient légèrement mardi alors que les opérateurs digèrent l'adoption du plan de redressement chypriote. Ce midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en mai se reprenait de 0,2% à 108,4 dollars et le WTI américain de même échéance gagnant 0,8% à 95,6 dollars.

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières relevaient que 'le soulagement induit par le fait que Chypre ne connaîtra pas de de faillite bancaire incontrôlée et ne sera pas forcé de sortir de la zone euro pourraient inciter les investisseurs à augmenter leurs positions longues sur le pétrole', ce qui s'est vérifié selon les derniers états de positions spéculatives publiées par le marché de matières premières ICE.

Notons que l'écart de prix entre le WTI et le Brent est ce midi repassé sous la barre des 13 dollars, du jamais vu depuis l'été 2012 selon les analystes. Cette tendance peut être en partie attribuée à la meilleure santé de l'économie américaine ainsi qu'à la mise en service progressive d'oléoducs permettant de transporter le brut qui s'accumule au centre des Etats-Unis vers les régions côtières où se concentrent les raffineries.

En outre, un intervenant souligne, au-delà du dossier chypriote qui occupe le devant de la scène, les 'statistiques macroéconomiques très négatives publiées la semaine dernière dans l'Union européenne', autre facteur qui pèse sur le but de référence européen.

Attention cependant, la hausse du WTI intervient alors que les stocks commerciaux de brut américains tels que l'Energy Information Agency les publie ne cessent de grimper : la semaine passée, ils se sont encore accumulés, pour la 5ème semaine de suite, au point d'atteindre 382,7 millions de barils. C'est 10,5% de plus que lors de la même période en 2012.

Et selon le consensus, l'EIA devrait faire état demain mercredi d'une nouvelle augmentation de cette 'jauge' pétrolière américaine.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI