Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : non loin de points bas de sept ans !
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.64 -0.10 %
48.67Ouverture : 48.69+ Haut : 48.61+ Bas :
-0.06 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 121Volume :

Pétrole wti : non loin de points bas de sept ans !

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours plus bas, et désormais tout près du plancher de ces sept dernières : tel est le sort du pétrole depuis que l'Opep n'a non seulement pas abaissé ses quotas, mais les a laissés tomber. A midi le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2016 tentait de reprendre 1,3% à 41,2 dollars, le WTI américain de même échéance prenant modestement 0,5% à 37,8 dollars.

Vendredi à Vienne, le cartel des pays pétroliers, qui accueillera de nouveau l'Indonésie le mois prochain, a abandonné ses quotas de production jusqu'alors stables depuis des années à 30 millions de barils/jour. Et déjà dépassés, dans les faits, de l'ordre de 2 millions d'unités quotidiennes, signe que la discipline n'était pas des plus fermes au sein de l'Opep.

Suspendue depuis 2009, l'Indonésie a en effet 'réactivé' son adhésion au cartel à compter du 1er janvier 2016. De plus, l'Iran, qui en fait toujours partie, devrait profiter de la levée des sanctions internationales qui pénalisent l'économie du pays pour accroître ses exportations. Autant dire que la production de l'Opep risque d'augmenter encore alors que l'offre ne fait pas vraiment défaut.

A toute chose, malheur pourrait être bon, indiquent ce matin les spécialistes Matières premières de Commerzbank : 'la chute des cours du pétrole pourrait faciliter le 'nouveau défi' que s'est fixé l'Opep, à savoir : ralentir les extractions des pays extérieurs au cartel, et mettre à genoux (...) davantage de producteurs dans les mois qui viennent'. A suivre.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI