Bourse > Pétrole > Pétrole : les stocks américains en ligne de mire
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.13 -0.18 %
49.38Ouverture : 49.42+ Haut : 48.94+ Bas :
-0.51 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 5 513Volume :

Pétrole : les stocks américains en ligne de mire

tradingsat

(CercleFinance.com) - Gare aux stocks de brut américain attendus cet après-midi. A mi-séance ce 30 décembre sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février 2016 se tassait de près de 2% à 37,1 dollars, le WTI américain de même échéance cédant 2,5% à 36,9 dollars.

Dans un contexte d'excès d'offre lié à la politique très expansive menée par l'Opep, Arabie saoudite en tête, depuis plus d'un an, les stocks de pétrole américains constituent toujours un rendez-vous hebdomadaire très attendu des opérateurs pétroliers.

En effet, les Etats-Unis semblent engagés dans la levée de l''embargo' inversé qui, pour des raisons stratégiques, interdisait l'exportation de pétrole brut du pays depuis le milieu des années 70. En effet, les pétroles non conventionnels ont permis aux extractions américaines d'or noir de presque doubler depuis fin 2008, à plus de 9 millions de barils/jour.

La demande intérieure peinant à suivre, les réserves commerciales s'accumulent pour l'instant dans les réservoirs. A près de 485 millions de barils, selon l'Energy Information Agency (EIA), les stocks commerciaux sont proches de leur sommet historique.

Certes, de nouvelles cuves ne cessent de sortir de terre outre-Atlantique et le 11 décembre dernier, l'Agence internationale de l'Energie estimait que ces cuves n'étaient remplies qu'à hauteur de 70%. Pas de risque de “débordement” dans ces conditions.

Reste que l'évolution mensuelle des stocks de brut américains est un indicateur clé, surtout pour le WTI. On prendra connaissance ce soir de la mesure hebdomadaire des stocks de pétrole de marché par l'EIA, qui sont attendus en baisse.

Or l'American Petroleum Institute (API), qui mesure grosso modo (sur une base moins exhaustive) les mêmes stocks que l'EIA avec 24 heures d'avance, a fait état hier d'une hausse inattendue de 2,9 millions de barils alors qu'une baisse de 2,2 millions d'unités était anticipée. A suivre.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...