Bourse > Pétrole > Pétrole : légère reprise du Brent, au-delà des 110 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.19 -0.24 %
49.16Ouverture : 49.75+ Haut : 48.79+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 62 080Volume :

Pétrole : légère reprise du Brent, au-delà des 110 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en mai prenait 1% à 110,1 dollars et le WTI américain d'échéance avril pour l'instant encore gagnait 0,6% à 93,6 dollars.

Les spécialistes Matières premières de Commerzbank soulignent un relatif retour des tensions autour de l'Iran, après un an environ de décrue. 'Selon le président Barack Obama, qui se rendra en Israël la semaine prochaine, l'Iran pourrait se doter de l'arme nucléaire dans un peu plus d'un an. Obama maintient donc toutes les options sur la table', indiquent les spécialistes.

Commerzbank rappelle que le risque de retour des tensions à ce sujet pourrait se combiner avec les conséquences de l'embargo sur l'Iran : en mars, rapportent-ils, les exportations iraniennes de brut ont baissé de 25% par rapport à mars 2012 et ont atteint leur plus bas niveau depuis la mise en place des sanctions, soit l'été dernier. Les analystes prennent aussi l'exemple de la Corée du Sud, qui se classe 5ème parmi les importateurs de brut : ce pays a réduit ses importations d'Iran de 33% en février.

En outre, les derniers chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage américaines demeurent favorablement orientés. En outre, notons que deux instituts économiques allemands, l'IfW et l'IWH, ont relevé leurs prévisions de croissance du PIB allemand de respectivement 0,3 à 0,6%, et de 0,7 à 1,3%. Or la demande de pétrole est étroitement liée au dynamisme de l'économie.

Enfin, concernant le brut de référence américain, “le WTI commence à ressentir les effets bénéfiques des travaux d'infrastructure menés cette année. Les améliorations notamment à l'oléoduc de Seaway devraient permettre de désengorger les stocks de Cushing éloignant ainsi la menace de sur-approvisionnement”, rapporte Saxo Banque.

Cushing, dans l'Oklahoma, est le point de livraison du WTI, alors que l'essentiel des raffineries se concentrent sur la côte du golfe du Mexique, plus au Sud. Cushiing est en outre maintenant alimenté par le brut provenant du Canada, ce qui fait grimper le niveau de ces stocks . La construction ou l'extension des oléoducs permettant de transporter le brut à où il est le plus demandé est en cours, mais cela prend du temps.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...