Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : légère reprise, attention aux fondamentaux
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : légère reprise, attention aux fondamentaux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur le marché ICE, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord se reprenait doucement de 0,4% à 51,4 dollars, le WTI américain l'imitant, à 48,9 dollars

“Le pétrole tente un rebond depuis son plus bas d'avril 2009. (...) De nombreuses banques d'investissements se sont mises à publier des notes de recherche indiquant que nous n'étions plus très loin des plus bas”, rapportent les analystes de Saxo Banque.

En attendant, la production excédentaire pesant sur le marché pétrolier, évaluée entre 1,5 et 2 millions de barils/jour, est toujours d'actualité. L'Arabie saoudite et les monarchies du golfe arabo-persique, traditionnellement alliées au sein de l'Opep, maintiennent la pression en ne laissant pas augurer d'une baisse de leur production ni de celle des quotas du cartel pétrolier.

Pire : selon la presse, les Etats-Unis seraient favorables à la conclusion d'un accord sur le dossier nucléaire iranien dès le mois de mars. Washington aurait effectivement besoin de l'aide de Téhéran pour lutter contre l'organisation terroriste de l'Etat islamiste, au nord de l'Irak et en Syrie.

Mais ce faisant, les sanctions financières qui compliquent sensiblement les exportations iraniennes de brut pourraient être progressivement levées.

Enfin du côté américain, si hier les réserves commerciales de brut des Etats-Unis ont inopinément reculé de plus de trois millions de barils, celles de produits raffinés, notamment de distillats (diesel et fuel domestique ; + 11,2 millions de barils !) et d'essence (+ 8,1 millions d'unités) ont très fortement augmenté.

'De mémoire de statisticien, jamais les stocks de distillats n'avaient autant augmenté d'une semaine sur l'autre', commentent les analystes de Commerzbank.

'En d'autres termes, le surapprovisionnement du marché pétrolier américain commence maintenant à se ressentir du côté des stocks de produits raffinés', expliquent-ils.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI