Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le WTI se tasse encore avant les stocks
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : le WTI se tasse encore avant les stocks

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur les marchés pétroliers, le prix du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en août restait neutre (- 0,07%) à 101,2 dollars, le WTI américain de même échéance se tassant de 0,5% à 94,8 dollars.

Le sentiment positif confirmé hier par les derniers indicateurs économiques provenant des Etats-Unis ne semblent pas suffire.

Pourtant, des commandes de biens durables à l'indice mesurant la confiance du consommateur et aux chiffres de l'immobilier, les statistiques publiées hier aux Etats-Unis se sont révélées meilleures que prévu.

'La confiance du consommateur américain est revenue à son plus haut niveau depuis le début de la crise financière', souligne un courtier ce matin. 'Voilà qui vient renforcer le sentiment positif quant à la poursuite de la reprise économique américaine, ce qui soutient la demande de dollars US', ajoute-t-il.

C'est aussi le sentiment des analystes de Société Générale : 'les chiffres publiés hier témoignent d'une reprise générale de l'économie américaine'.

Notons que l'économie américaine a absorbé, en 2012, 19,8% de la demande globale de pétrole brut, loin devant la Chine et ses 12% environ.

Cependant, du côté américain, les opérateurs semblent inquiets des stocks que l'Energy Information Agency (EIA) fédérale dévoilera tout à l'heure. Le consensus table pourtant sur un recul d'un peu plus d'un million de barils des stocks de brut, qui étaient la semaine précédente de 394,1 millions d'unités. Rappelons que cette “jauge” a atteint fin mai un sommet de plus de 30 ans à 397,5 millions d'unités, le marché US ne risquant donc pas de manquer de pétrole.

Cependant, la baisse ainsi anticipée pourrait tenir en bonne partie aux conditions météo qui ont provoqué la fermeture d'oléoducs au Canada, une raison conjoncturelle susceptible de se retourner dès la semaine prochaine.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI