Bourse > Pétrole > Pétrole : le WTI s'installe à 105 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.64 -2.03 %
50.75Ouverture : 50.93+ Haut : 49.20+ Bas :
-2.19 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 75 830Volume :

Pétrole : le WTI s'installe à 105 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les cours des barils de référence se décidaient à consolider, jeudi matin, une partie des gains de ces derniers jours. Ainsi vers 13 heures 20, le cours du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en août rétrocédait 0,4% à 108,1 dollars, le WTI américain perdant 0,7% à 105,8 dollars. Dans le deuxième cas, il s'agit d'un sommet de près de deux ans.

Notons que malgré sa baisse de ce matin, le cours du WTI américain reste supérieur d'un bon dollar à ce qu'il était hier à la même heure. En effet, les opérateurs de marché ont appris, hier, que les réserves commerciales US de pétrole mesurées par l'Energy Information Agency avaient de nouveau baissé.

Fin mai, cette “jauge” de la demande américaine avait culminé à 397,5 millions de barils, un sommet de plus de 30 ans ! Mais voilà 15 jours, cette jauge a vivement décroché de 394,1 à 383,8 millions de barils, avant de revenir à 373,9 millions de barils la semaine dernière.

Soit une nouvelle baisse de dix millions de barils près de trois fois supérieure aux attentes. Un signe positif pour le marché pétrolier US, des stocks en croissance ayant mécaniquement tendance à peser sur les prix.

En outre, et en dépit de la récente révision en baisse de ses perspectives de croissance mondiale par le FMI, l'Agence internationale de l'Energie a ce matin révisé en hausse sa prévision de la demande mondiale de brut : cette année, elle devrait s'accroître de 930.000 barils/jour, contre une prévision de 785.000 b/j le mois dernier. En outre, en 2014, cette hausse s'annonce plus vigoureuse, selon l'organisation internationale basée à Paris, avec 1,2 million de barils/jour de demande supplémentaire.

Notons que les tensions qui émaillent le Moyen-Orient, tout spécialement en Egypte, pays qui contrôle le transit de l'ordre de 2 millions de barils de pétrole chaque jour.

Enfin, après des publications et des déclarations d'un ton plus “colombe” que “faucon” de la part de la Réserve fédérale américaine, le dollar est reparti en vive baisse, allant cette nuit jusqu'à 1,3207 dollar l'euro. Il se stabilise actuellement vers 1,3050, mais rappelons qu'il était tombé jusqu'à 1,2755 dollar voilà deux jours. Unique devise de négoce du brut, le dollar lorsqu'il baisse a tendance mécaniquement à faire monter d'autant le prix du brut, est inversement.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...