Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le WTI reste sous les 100 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
46.88 -0.47 %
47.31Ouverture : 47.74+ Haut : 46.82+ Bas :
-0.91 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 49 190Volume :

Pétrole wti : le WTI reste sous les 100 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur les marchés pétroliers ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril se reprenait bien modestement de 0,1% à 108,2 dollars, le WTI américain de même échéance gagnant 0,5% à 98,5 dollars.

Hier, le WTI a dérapé alors que les stocks de pétrole brut mesurés par l'EIA, que le consensus attendait en hausse de deux millions de barils environ, se sont envolés de plus de 6 millions d'unités à 370 millions de barils, ce qui constitue un record depuis la 2e semaine de décembre.

'Alors que les importations de brut n'ont progressé qu'à la marge, l'accumulation de stocks résulte de la la conjonction de la bonne orientation de la production pétrolière américaine, et de la faible demande en cette période de mi-saison', commentent les analystes Matières premières d'ANZ ce matin.

En effet, la production pétrolière des Etats-Unis est presque équivalente de celle de la Russie, le numéro un mondial actuellement, et elle progresse. Elle satisfait ainsi les besoins de l'économie américaine, d'autant que de par la loi, il est interdit d'exporter du brut des Etats-Unis, hormis vers le Canada.

Notons cependant que les retraits des stocks d'essence ont atteint 5,2 millions de barils, contre une prévision de deux millions de barils seulement.

'La poursuite des tensions entre la Russie et l'Ukraine et les menaces de sanctions additionnelles contre Moscou ont propulsé l'or à ses plus hauts niveaux depuis le mois de septembre', estiment les analystes Matières premières de Commerzbank.

Cependant, comme l'indique Saxo Banque, “la demande mondiale de pétrole devrait augmenter cette année en raison d'une accélération de la reprise en Europe et aux Etats-Unis. Dans le rapport publié mercredi, l'Opep prévoit une hausse de la demande mondiale en 2014 de 1,14 millions de barils par jour, soit 50.000 de plus que dans les précédentes estimations.”

“Les cours pourraient donc à moyen ou long terme reprendre des couleurs”, estiment les spécialistes.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI