Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le WTI américain chute sous 97 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : le WTI américain chute sous 97 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que les stocks de pétrole américains s'accumulent toujours et que tel est également le cas en Chine, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en décembre cédait 0,5% à 109,4 dollars, le WTI américain de même échéance chutant de son côté de 1,5% à 96,8 dollars.

Sur les cinq dernières séances, le WTI abandonne environ 5% alors que le Brent perd seulement 1%.

En effet, si les Etats-Unis restent le premier consommateur mondial de pétrole avec environ un cinquième du total mondial, les dernier chiffres concernant la demande sont inquiétants. Indicateur majeur, le rapport sur l'emploi américain au titre du mois de septembre publié hier, avec 148.000 créations de postes non-agricoles contre 180.000 attendues, a sensiblement déçu les attentes. C'est le troisième mois de suite qu'il manque les anticipations du marché.

Un cambiste nord-européen souligne que 'ce rapport sur l'emploi plutôt décevant indique que la progression de l'emploi privé a considération ralenti ces trois derniers mois. Il s'agit d'un sujet d'inquiétude, car cela pourrait se traduire par une certaine faiblesse des ventes des entreprises'.

Certes, de ce fait, la probabilité que la Fed reporte la réduction de son programme de rachat d'actifs obligataires augmente, alors que ce phénomène est de nature à peser sur le dollar. Or le billet vert est l'unique devise du négoce de l'or noir, et sa baisse relative tend à habituellement à entraîner une hausse du brut dans des proportions similaires.

Mais tel n'est guère le cas aujourd'hui car en outre, les réserves commerciales de pétrole ne cessent de s'accumuler outre-Atlantique, où on ne risque donc pas d'en manquer. Selon l'American Petroleum Institute, organisme de droit privé, ces stocks de sont accrus la semaine dernière de trois millions de barils.

De ce fait, l'Energy Information Agency, l'autorité fédérale qui publie cette même mesure sur une base plus exhaustive, devrait publier cet après-midi, selon le consensus, une hausse de près de trois millions de barils également. Il s'agirait le cas échéant de la 4e semaine d'accumulation de suite et à 377 ou 378 millions de barils, cette 'jauge' se rapprocherait de nouveau de son niveau record de plus de trente ans atteint fin mai dernier, à 397,5 millions d'unités.

De plus, ajoute Saxo Banque, “les stocks de brut ont augmenté de 1,4% en Chine en septembre, selon les données du China Oil, Gas & Petrochemicals.”


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI