Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le froid hivernal profite au WTI américain
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
46.36 +1.11 %
45.67Ouverture : 46.39+ Haut : 45.41+ Bas :
+1.51 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 26 875Volume :

Pétrole wti : le froid hivernal profite au WTI américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rien ne semble devoir ébranler les barils de pétrole, dont les prix paraissent insensibles à la crise de change émergente alors qu'un “vortex polaire” pèse sur les températures outre-Atlantique. Ainsi à cette heure, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mars se tasse de 0,6% à 107,3 dollars, le WTI américain de même livraison perdant 0,4% à à 97,8 dollars.

Sur une semaine, si le Brent se tasse à cette heure de 0,6%, le WTI prend près de 1%.

Selon ANZ, la forte croissance du PIB des Etats-Unis au 4e trimestre a tiré le baril de WTI vers le haut hier. Maintenant que le sort du 'tapering' (la réduction de ses rachats d'actifs par la Fed) est fixé jusqu'en mars, sinon en avril, 'nous nous attendons à une poursuite de la hausse du WTI à court terme', estiment les spécialistes.

'La confiance qu'inspire l'économie (américaine) continue de progresser, de même que la consommation d'énergie qui en constitue le corollaire. La demande de distillats (soit le diesel et le fuel domestique, prisé en cette saison, ndlr) et d'essence vient de le rappeler', indique encore ANZ. En effet, les réserves commerciales de ces produits ont reculé la semaine dernière.

Chez Commerzabnk, on insiste aussi sur les distillats alors qu'une vigoureuse vague de froid frappe actuellement l'Amérique du Nord : le Département de l'Energie indique que les stocks de cette catégorie de produits raffinés hivernaux pourraient encore baisser de 4,6 millions de barils la semaine prochaine.

'Une croissance de la demande domestique de chauffage ainsi que des exportations (de fuel domestique) en sont responsables', indique Commerzbank, qui souligne que le gallon de fuel domestique a atteint 3,19 dollars, soit son plus haut niveau en cinq mois.

Or le niveau des stocks de distillats américain est déjà inférieur de 20% à ce qu'il est d'habitude en cette période de l'année, calculent les spécialistes.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI