Bourse > Pétrole > Pétrole : le brut groggy après son dérapage de la veille
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.41 +0.20 %
49.16Ouverture : 49.63+ Haut : 49.16+ Bas :
+0.51 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 3 179Volume :

Pétrole : le brut groggy après son dérapage de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le rebond des cours des barils de référence était ce midi sans commune mesure avec leur dérapage enregistré mardi. A cette heure, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre ne gagnait que 0,4% à 95 dollars, le WTI américain de même échéance prenant 0,6% à 91,7 dollars.

Comme le rappellent les spécialistes de Saxo Banque, “le pétrole a terminé la séance d'hier sur sa plus forte baisse depuis 2012 ; une perte sans aucun doute accélérée par la flambée du dollar américain relativement aux autres devises”. Hier soir, le Brent a ainsi abandonné 3,41 dollars et le WTI 2,53 dollars.

“Le nombre de contrats échangé reste autour de la moyenne des 100 jours, signe que la baisse s'est effectuée de pair avec les volumes”, ajoutent les spécialistes.

Peu importe que la trêve ne soit pas respectée en Ukraine et que le Moyen-Orient soit en flammes : la “suroffre” est sur toutes les lèvres, notamment celle de l'OPEP, alors que l'économie mondiale donne (Etats-Unis mis à part) des signes de ralentissement.

Voilà donc le Brent revenu à ses plus bas niveaux en deux ans et demi, calculent les analystes Matières premières de Commerzbank, qui rapportent que la production effective de l'OPEP aurait frôlé les 31 millions de barils/jour en septembre, soit davantage que les quotas officiels (30 millions). Le retour de la Libye a sensiblement déstabilisé l'équilibre offre/demande. Autant dire que les récentes rumeurs de baisse de production de l'Arabie saoudite ne sont pas, pour l'instant du moins, confirmées.

Notons cependant que Riyad se déclare généralement satisfait d'un pétrole à 100 dollars le baril. Si le royaume ne se formalise pas lorsque le Brent s'aventure au-delà, il a habituellement tendance à rappeler son “objectif” quand le cours descend trop bas à son goût.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...