Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent soutenu par les risques géopolitiques
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.19 -0.24 %
49.16Ouverture : 49.75+ Haut : 48.79+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 62 080Volume :

Pétrole : le Brent soutenu par les risques géopolitiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai restait stable à 107,8 dollars, le WTI américain de même échéance l'imitant à 102,6 dollars.

En effet, la Libye confirme une fois de plus son statut de producteur de pétrole intermittent. Ces derniers jours, l'actualité libyenne faisait état du prochain retour en service de plusieurs terminaux d'exportation côtiers à l'arrêt depuis des mois. Alors que la Libye exporte la majorité de son brut vers l'Europe, cette perspective a tendance à peser sur le cours du Brent.

Mais entre temps, d'autres nouvelles sont arrivées. La remise en service de deux terminaux de l'Est libyen semble déjà prendre du retard sur le calendrier prévu en raison de dissensions entre l'autorité centrale et les mouvements rebelles. En outre, rapportent les analystes Matières premières de Commerzbank, 'les employés d'un des deux terminaux en question ont rejoint un mouvement de grève générale à Bengazi'.

De toute façon, la compagnie pétrolière nationale NOC n'a pas levé la déclaration de force majeure toujours en vigueur pour les deux installations concernées.

Autre facteur de tension : la ré-escalade géopolitique entre Moscou et Kiev qui passe de la région de Crimée à l'Est de l'Ukraine, où les russophones sont nombreux.

Dans l'Est de l'Ukraine, qui concentre l'essentiel des actifs industriels et miniers du pays, des rebelles ont pris possession de plusieurs bâtiments officiels. Kiev et aussi Washington tiennent Moscou responsable de cette agitation potentiellement séparatiste.

'Si l'Ouest imposait de nouvelles sanctions sur le secteur énergétique russe, les conséquences pour les approvisionnements et donc les prix seraient sérieuses', craint Commerzbank.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...