Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le Brent se tend légèrement avec l'Ukraine
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
47.35 +0.53 %
47.31Ouverture : 47.74+ Haut : 47.12+ Bas :
+0.08 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 27 173Volume :

Pétrole wti : le Brent se tend légèrement avec l'Ukraine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un regain de tensions en Ukraine induisait une légère hausse des cours du brut mardi midi, alors que la crise opposant Moscou à Kiev pourrait ne pas se limiter à la Crimée. A cette heure, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai gagnait 0,5% à 106,3 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant de 0,6% également à 101 dollars.

Certes, les opérateurs du Brent ont les yeux rivés sur la Libye, où d'autres terminaux pétroliers côtiers sont en voie de réouverture et vont donc pouvoir reprendre des exportations essentiellement destinées à l'Europe. Comme le rappellent les analystes Matières premières de Commerzbank, les premiers 'tankers' devraient pouvoir être remplis dès la semaine prochaine dans le port de Zueitina, puis dans celui de Hariga la semaine suivante.

'Ces deux terminaux disposent d'une capacité d'exportation de 200.000 barils/jour', rappelle Commerzbank. Au final, plusieurs autres terminaux pétroliers majeurs pourraient rouvrir leurs portes à la fin du mois, ce qui présage d'une hausse significative des exportations libyennes au mois de mai.

Cependant, le Koweït a estimé que l'OPEP ne devrait pas modifier sa politique actuelle de quotas lors de sa réunion de juin.

Autre facteur de tension des cours : le regain de tensions entre l'Ukraine, secouée par des troubles séparatistes dans la région du Donbass, et la Russie. Kiev accuse Moscou de soutenir les mouvements armés de l'Est ukrainien.

'Toute dégradation de la situation dans la région de Donetsk ne ferait qu'empirer les tensions entre l'Ukraine et la Russie. Les pays de l'Ouest risqueraient alors d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie', ajoute Commerzbank, alors que la Russie est l'un des plus importants exportateurs d'hydrocarbures au monde.

'A ce jour, le marché ne semble guère y croire, mais cela implique que les cours du brut réagiraient plus fortement si des sanctions supplémentaires étaient effectivement imposées à Moscou', ajoute Commerzbank.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI