Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent s'aventure sous les 100 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.66 -1.14 %
49.38Ouverture : 49.42+ Haut : 48.51+ Bas :
-1.46 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 13 976Volume :

Pétrole : le Brent s'aventure sous les 100 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Reflet d'un assombrissement des perspectives macroéconomiques, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en juin perd de nouveau de 0,6% à 99,3 dollars, le WTI américain pour mai perdant 0,8% à 88 dollars, son plus bas niveau en près de quatre mois.

Alors que l'Energy Information Agency (EIA) publiera tout à l'heure l'état des stocks de brut pour les Etats-Unis, les opérateurs craignent une hausse qui sera la 4ème de suite et porterait, le cas échéant, leur niveau (388,9 millions de barils la semaine dernière) à un nouveau sommet de plus de 20 ans.

Notons cependant que les les chiffres publiés par l'American Petroleum Institute (API), dont la tendance est généralement la même que ceux de l'EIA, a fait état d'une baisse des stocks.

Mais d'une manière générale, la révision en baisse de ses projections de croissance par le FMI plaide pour une demande de brut moins forte qu'attendu durant le reste de l'année.

En effet 'la nouvelle mouture des prévisions économiques mondiales du FMI va dans le sens du diagnostic présenté ces dernières semaines : le rebond des émergents reste poussif, souvent décevant, et les économies avancées patinent', souligne Aurel BGC. Or la demande de brut est étroitement liée à l'intensité de l'activité économique. Etats-Unis, Union européenne et Chine concentrent à eux trois près de la moitié de la demande mondiale d'or noir.

Hier, le Fonds a abaissé hier de 3,5 à 3,3% sa prévision 2013 de croissance du PIB mondial, avec une baisse de 0,2 point pour les Etats-Unis, la zone euro et l'ensemble des pays émergents à respectivement + 1,9%, - 0,3% et + 5,3%. Notons que l'Agence internationale de l'Energie établit ses prévisions de demande pétrolière sur la base des projections “macro” du FMI.

Enfin, un opérateur de changes nord-européen souligne que le Brent a dérapé de 17% depuis février, ce qui d'un point de vue technique semble signaler un retournement de tendance.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...