Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le Brent reste sous les 50 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
47.11 +0.02 %
47.31Ouverture : 47.74+ Haut : 46.93+ Bas :
-0.42 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 40 258Volume :

Pétrole wti : le Brent reste sous les 50 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur les marchés pétroliers en Europe, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en décembre reprenait tout juste 0,4% à 48,8 dollars, le WTI américain de même échéance grappillant 0,3% à 46,4 dollars. Mais le Brent ne parvient pas à tenir le seuil symbolique des 50 dollars, probablement en raison de la hausse du dollar.

Hier aux Etats-Unis, l'Energy Information Agency (EIA) fédérale a fait état d'une hausse, au titre de la semaine passée, de 2,8 millions de barils des stocks de pétrole brut, chiffre grosso modo conforme aux attentes du marché.

Si la baisse des réserves d'essence (- 3,3 millions contre - 0,97 million attendus) a été plus forte que prévue, celle des distillats, soit principalement le fuel domestique et le diesel, s'est limitée à 1,3 millions de barils de moins, contre des attentes proches de - 1,8 million.

De plus et peut-être surtout, la production pétrolière des Etats-Unis, qui a culminé cet été à un sommet de 30 ans un peu supérieur à 9,6 millions de barils/jour, semble avoir interrompu le mouvement de baisse qui s'en était suivi : voilà quatre semaines d'affilée que cet indicateur stagne aux environs immédiats de 9,1 millions de barils/jour. Il est même très légèrement remonté la semaine passée, de 9,112 à 9,160 millions de barils/jour.

Mais pour les analystes de Commerzbank, là n'est pas la cause de la perte, par le Brent, du seuil des 50 dollars tenu hier midi : les spécialistes Matières premières blâment plutôt l'effet quasi-mécanique de la hausse sur le marché des devises du dollar, unique devise de négoce du brut.

De toute façon, estiment-ils en substance, la hausse des cours pétroliers sera conditionnée à deux choses : des éléments plus probants quant à la demande de brut, et une baisse des extractions américaines.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI