Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent reste défend les 110 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.81 -0.83 %
49.38Ouverture : 49.42+ Haut : 48.22+ Bas :
-1.15 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 46 726Volume :

Pétrole : le Brent reste défend les 110 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un calme relative était de mise sur les marchés pétroliers, même si l'écart entre le Brent et WTI continue de se creuser. Ainsi ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en décembre gagnait 0,4% à 110,1 dollars, le WTI américain livrable en novembre perdant 0,3% à 98,9 dollars.

L'écart se creuse entre les prix des barils de références des deux rives de l'Atlantique Nord.

Selon les dernières statistiques de l'Energy Information Agency, organisme fédéral américain de l'énergie, lors de la semaine du 11 octobre, les stocks commerciaux de brut disponibles sur le marché américain ont augmenté pour la 4e semaine de suite à 374,5 millions de barils de brut.

En effet, la demande pré-hivernale de produits pétroliers semble pour l'heure relativement modérée, même si le stocks de distillats (diesel et fuel de chauffage) ont encore baissé à 124,2 millions de barils, soit leur 5e semaine consécutive de repli. En outre, la production domestique de pétrole continue d'être bien orientée aux Etats-Unis.

Par ailleurs, le cabinet spécialisé Petromatrix note, à l'inverse et à l'appui de la bonne tenue du Brent, que le baril de mer du Nord reste soutenu par les tensions en Libye : dans ce pays, qui en temps normal peut produire environ 1,5 million de barils/jour d'un brut léger de bonne qualité tourné essentiellement vers l'Europe, l'instabilité est désormais de mise et l'éclatement du pouvoir politique entre de nombreuses factions rend aléatoire la production de brut ainsi que son exportation depuis les terminaux côtiers.

'Il manque toujours un million de barils/jour en provenance de Libye', indique une livraison récente du bulletin de Petromatrix. En outre, l'organisme rappelle que 'quelques VLCC (pour Very Large Crude Carrier, soit des pétroliers dont le port lourd est compris entre 160.000 et 320.000 tonnes, ndlr) ont été affrétés de la mer du Nord vers l'Asie', privant ainsi le marché européen du brut correspondant.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...