Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le Brent reprend les 111 dollars mardi midi
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
58.82 +0.53 %
58.40Ouverture : 58.91+ Haut : 58.39+ Bas :
+0.72 %Perf Ouverture : 58.91Clôture veille : 6 382Volume :

Pétrole wti : le Brent reprend les 111 dollars mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Brent a déjà récupéré la quasi-totalité du terrain perdu la veille à l'annonce d'un accord avec l'Iran. Mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier grappillait 0,1% à 111,1 dollars, le WTI américain de même échéance prenant 0,3% à 94,4 dollars.

D'un côté, la perspective d'une normalisation des relations entre l'Iran et les grands pays de la communauté internationale pourrait signer le retour sur le marché à pleine capacité de ce grand pays producteur de pétrole et de gaz.

“Certaines sanctions internationales pesant sur le régime de Téhéran pourraient être levées dès le mois de décembre”, indiquent ce matin les analystes de XTB. “Il s'agit d'une véritable bouffée d'oxygène pour cet immense producteur pétrolier compte tenu du niveau de l'inflation oscillant entre 45% et 80% selon les sources et les volumes de pétrole exportés. Ces exportations représentent actuellement les trois quarts du PIB national mais les sanctions imposées pour freiner le développement du programme nucléaire iranien ont fait chuter de 60% la production locale pour tomber à un million de barils”, ajoutent les spécialistes.

En 2008, l'Iran produisait environ 4,4 millions de barils de pétrole par jour.

Prudence cependant, les mesures n'étant pas définitivement arrêtées. Les analystes de Saxo Banque soulignent que “les sanctions concernant l'exportation de pétrole brut restent toujours actives. Les tensions restent tout de même palpables, notamment avec Israël qui juge cet accord comme une erreur”.

'Si vous êtes restés au lit hier, ignorant la réaction du marché à l'accord conclu avec l'Iran, vous avez fait le bon choix', ironisent les analystes de Société Générale ce matin. En effet, ajoutent les analystes Matières premières de Commerzbank, le Brent a déjà récupéré le peu de terrain qu'il avait perdu la veille après cette annonce.

Commerzbank estime que l'accord iranien amènera vraisemblablement les pays d'Asie à acheter plus de pétrole à l'Iran. Mais attention : 'cet accord contient très peu de détails qui plaideraient concrètement pour un accroissement de l'offre de brut iranien à court terme'. En effet, l'embargo mis en place par l'Union européenne resterait en vigueur alors que le Vieux Continent était le 2e client pétrolier de l'Iran (avec 450.000 de barils/jour) après la Chine.

De surcroît, la Libye fait presque officiellement partie des fournisseurs peu fiables de l'Europe, les incidents, les combats et les grèves se succédant les uns aux autres.

Bref, le Brent semble disposer d'un faible potentiel de baisse.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...