Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : le baril américain en nette hausse avant l'EIA
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
46.61 +0.39 %
46.40Ouverture : 46.61+ Haut : 46.40+ Bas :
+0.45 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 379Volume :

Pétrole wti : le baril américain en nette hausse avant l'EIA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du pétrole de référence américain était bien orienté ce midi alors que les chiffres que l'EIA publiera cet après-midi pourraient réserver une bonne surprise. Ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier cédait 0,5% à 112 dollars quand le WTI américain gagnait 1,3% à 97,2 dollars.

Selon les analystes de Saxo Banque, concernant le WTI, les prix “ont bondi de 1,4% juste après l'annonce de l'Institut américain du pétrole (American Petroleum Institue, API) concernant la chute des stocks de pétrole de 12,4 millions de barils.”

Or ce chiffre n'était attendu qu'en retrait mesuré de 1,2 million d'unités.

Il s'agit d'un présage positif pour la 'lecture' officielle de cette même jauge que l'Energy Information Agency américaine publiera tout à l'heure. Avant la publication des chiffres de l'API, le consensus tablait, pour l'EIA, sur un recul de l'ordre de 1,5 million de barils seulement. Le cas échéant, ce recul aurait été le premier en 11 semaines. Il se pourrait donc qu'il se révèle plus marqué que prévu.

En revanche, le Brent est à la peine dans le sillage des derniers indicateurs d'activité économique sur le Vieux Continent.

En effet, on a appris ce matin que l'indice PMI final Markit composite dans l'Eurozone était ressorti à 51,7 en novembre, ce qui met en évidence une cinquième croissance mensuelle de l'activité du secteur privé, mais à un rythme ralenti.

'S'il ne faut pas négliger la portée du retour à la croissance enregistré dans la région après la forte contraction du début d'année, la fragilité de l'expansion demeure toutefois préoccupante', commente Chris Williamson, économiste principal de Markit.

Enfin, une réunion se tient actuellement au siège de l'OPEP, à Vienne. Elle se terminera cet après-midi par une conférence mais aucune modification des quotas de production du cartel pétrolier, soit 30 millions de barils/jour actuellement, n'est attendue.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI