Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : la tendance positive toujours de rigueur
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
47.85 +3.06 %
46.40Ouverture : 47.96+ Haut : 46.40+ Bas :
+3.13 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 61 054Volume :

Pétrole wti : la tendance positive toujours de rigueur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril gagnait encore 1,4% à 62,3 dollars, le WTI américain d'échéance mars gagnant 1% à 53,3 dollars.

La reprise du brut se poursuivait donc sur les marchés, même si les tendances sont encore peu significatives à cette heure. En effet, les marchés américains sont restés clos hier lundi pour cause de President Day et ne rouvriront que tout à l'heure.

Parmi les dernières déclarations ayant soutenu le cours du baril : celles du ministre koweïtien du Pétrole, Ali Al Omair, qui 'qui juge qu'une baisse de la production va soutenir les cours dans la deuxième partie de l'année', rapportent les analystes d'Aurel BGC.

Selon Commerzbank, les investisseurs financiers sont clairement à l'origine d'une bonne part du récent mouvement de reprise du baril : les positions longues nettes sur le Brent ont augmenté de 28.000 contrats à 152.000 unités, lors de la semaine qui s'est terminée le 10 février. Il s'agit de leur niveau le plus élevé depuis juillet 2014, ajoutent les analystes.

De plus, l'offre fait toujours parle d'elle : les installations pétrolières du pays instable qu'est la Libye ont été ces derniers temps visées par des actes de sabotage. D'ailleurs, la compagnie pétrolière publique, la National Oil Corporation (NOC), entend renforcer la protection de ses sites.

'Qui plus est, le pays risque d'être mis en coupe réglée par l'Etat islamique, ce qui rendrait encore bien plus difficile l'extraction du brut en Libye', ajoute Commerzbank. Futur patron de l'Agence internationale de l'Energie, Fatih Birol a d'ailleurs averti que la montée en puissance de l'Etat islamique constituait un risque majeur pour le secteur pétrolier du Moyen-Orient.

Notons enfin que malgré le cessez-le-feu, des combats localisés se poursuivent dans l'est de l'Ukraine.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI