Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : faibles tendances en ce jour de Thanksgiving
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
56.55 +2.45 %
55.28Ouverture : 56.55+ Haut : 55.25+ Bas :
+2.30 %Perf Ouverture : 57.90Clôture veille : 16 642Volume :

Pétrole wti : faibles tendances en ce jour de Thanksgiving

tradingsat

(CercleFinance.com) - A mi-séance sur les marchés européens, puisque leurs homologues américains resteront clos pour la plupart en ce jour de Thanksgiving, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2016 reculait de 0,9% à 45,7 dollars, le WTI américain de même échéance 0,2% à 42,9 dollars.

L'activité et les volumes promettent de rester limités lors de cette séance en raison de l'absence d'une partie des acteurs américains.

Hier, les stocks pétroliers américains publiés avec un jour d'avance sur le calendrier habituel par l'EIA, l'autorité fédérale, ont révélé une hausse de près d'un million des réserves de brut. Or le consensus tablait sur une augmentation supérieure (+ 1,2 million d'unités).

Du côté des produits raffinés, les distillats (fuel et diesel) ont cependant troublé le tableau, en décollant de plus d'un million de barils alors qu'ils étaient attendus en baisse de 400.000 unités environ. Comprenant le fuel domestique, cette catégorie est très suivie en cette période pré-hivernale où les besoins de chauffage augmentent.

Moins suivis actuellement, les stocks d'essence ont également augmenté plus fortement que prévu (+ 2,5 millions de barils, contre + 938.000 barils attendus).

Certes, le nombre de forages actifs aux Etats-Unis a reculé la semaine dernière pour la 12e semaine de suite, tombant à son plus bas niveau depuis 5 ans et demi, selon Commerzbank. Mais la production de brut, elle, ne diminue que beaucoup plus lentement et reste proche du record de 9,6 millions de barils/jour, à 9,1 millions de barils/jour. La thématique de l'excès d'offre est donc toujours d'actualité.

Pour mémoire, c'est au moment des fêtes de Thanksgiving, en 2014, que l'Opep et surtout son premier membre, l'Arabie saoudite, ont changé de stratégie pour faire primer la part de marché sur tout autre impératif. Depuis lors, le cours du brut a chuté de l'ordre de 40%.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...