Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ORPEA

ORP - FR0000184798 SRD PEA PEA-PME
23.570 € -2.88 % Temps réel Euronext Paris

Orpea : La justice valide la conciliation d'Orpea avec ses banques pour sa restructuration financière

lundi 13 juin 2022 à 10h53
Orpea signe un accord avec ses banques

(BFM Bourse) - Le tribunal de commerce de Nanterre vient de valider le protocole de conciliation d'Orpea avec ses principaux partenaires bancaires. Cet accord doit permettre à l'exploitant d'Ehpad privés d'assurer le financement de son activité alors que le groupe est en grandes difficultés depuis la parution fin janvier du livre-enquête "Les Fossoyeurs".

Orpea donne le coup d'envoi de sa restructuration financière. Le tribunal de commerce de Nanterre a validé le 10 juin le protocole de conciliation de l'exploitant d'Ehpad privés avec ses principaux partenaires bancaires. Cet accord "répond au contexte actuel d’incertitudes qui pèse sur Orpea ainsi qu’à un accès fermé aux marchés financiers et au ralentissement du programme de cessions d’actifs initialement envisagé", avait alors indiqué l'exploitant d'Ehpad privés mi-mai.

Ce protocole doit permettre à Orpea de "financer son activité, satisfaire à bonne date sans modification de leurs termes les échéances de ses financements existants et financer les investissements nécessaires à son activité", indique la société dans son communiqué. L'exploitant de maisons de retraite fait en effet face "à des enjeux de financements majeurs" en raison d’investissements importants engagés pour le développement de son parc immobilier en 2022 et 2023 et de "tombées" de dettes significatives notamment au second semestre."

Une provision de 83 millions d'euros

Les nouveaux crédits octroyés seront mis à disposition d'Orpea progressivement jusqu’au 31 décembre 2022 sous réserve de conditions préalables, avec un premier tirage de 250 millions d'euros mi-juin.

L'exploitant de maisons de retraite, dans la tourmente depuis la parution du livre-enquête "Les Fossoyeurs" a intégré dans ses résultats 2021, une provision de 83 millions d'euros "pour risques et charges relatives aux risques estimés au titre des années 2017-2021 à la suite des enquêtes administratives" en lien avec des accusations de maltraitance dont le groupe a fait l'objet en France.

Ces charges exceptionnelles "liées la gestion de la crise et de ses conséquences" avaient conduit Orpea à négocier avec ses banques dans le cadre d'une procédure amiable de conciliation, ouverte par ordonnance auprès du Tribunal de commerce spécialisé de Nanterre mi-mai.

Un repli de plus de 75% du titre depuis fin janvier

Le titre Orpea commence la semaine difficilement, en baisse de plus de 4,5% à 21,08 euros vers 10h30 et de 15% sur une semaine. Le dossier avait accusé le coup mardi dernier alors que Le Parisien révélait des perquisitions au siège et dans les directions régionales d'Orpea, dans le cadre de l'enquête ouverte en avril après un signalement du gouvernement pour "suspicions de détournement de fonds publics et de maltraitance institutionnelle."

Le titre évolue désormais à des niveaux planchers de fin octobre 2008, Orpea ayant perdu plus de 75% depuis la parution fin janvier du livre-enquête "Les Fossoyeurs" de Victor Castanet.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ORPEA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.10 % vs +31.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat