ONXEO

ONXEO - FR0010095596 SRD PEA PEA-PME
0.680 € -0.73 % Temps réel Euronext Paris

NEWS: PHASE 3 OK !!

11/12/2009 par titi7511 0
Acyclovir Lauriad®: succès de l’essai de phase III

Objectifs principal et secondaires atteints - Résultats finaux



Paris, le 10 décembre 2009 – BioAlliance Pharma SA (Euronext Paris - BIO), société dédiée au

traitement du cancer et du SIDA et aux soins de support, annonce aujourd’hui les résultats

définitifs de

son essai clinique pivot de phase III dans l’herpès labial récurrent chez les patients

immunocompétents (LIP, Lauriad®

Immunocompetent Patient). Le critère principal et les critères

secondaires ont été atteints, avec une efficacité marquée et une bonne tolérance.

Cette étude internationale multicentrique, randomisée, en double-aveugle contre placebo, a

comparé

l’efficacité et la tolérance d’une dose unique d’acyclovir Lauriad®

50 mg comprimé gingival muco-

adhésif à celles d’un placebo chez 775 patients traités parmi les 1727 patients randomisés

présentant

un herpès labial récurrent.

Une dose unique d’acyclovir Lauriad®

50 mg réduit de manière significative le temps de cicatrisation

de la lésion vésiculaire primaire, critère principal (p = 0,043). Les critères secondaires

cliniques ont

montré que la durée de l’épisode d’herpès depuis les premiers prodromes jusqu’à la

cicatrisation est

significativement réduite (p = 0,0062), le pourcentage de patients ayant des épisodes abortifs

(absence de progression jusqu’à la lésion vésiculaire) est augmenté (p = 0,045) et la durée

des

épisodes abortifs est réduite (p = 0,042).

Enfin, chez les patients ayant accepté un suivi de 9 mois, la survenue d’une récurrence des

lésions

herpétiques est nettement retardée après l’administration unique d’acyclovir Lauriad®

50 mg (37 jours

de différence avec le placebo, p = 0,054).

Enfin, la tolérance dans le groupe acyclovir Lauriad®

est très satisfaisante, avec seulement quelques

effets secondaires mineurs comparables à ceux observés dans le groupe placebo, en particulier les

diarrhées, les maux de tête et l’irritation locale sont très rares, contrairement aux effets

constatés avec

les traitements systémiques et topiques.

« Une administration unique d’acyclovir Lauriad®

50 mg a démontré son efficacité à tous les stades de

l’infection de l’herpès oro-facial lors de cette très large étude incluant 775 patients »,

commente

Dominique Costantini, Président du Directoire de BioAlliance Pharma. « C’est la première fois

qu’une

dose unique de 50 mg d’acyclovir administrée par comprimé gingival muco-adhésif est capable de

prévenir la survenue de lésions vésiculaires et de retarder les récidives de l’infection.

Acyclovir

Lauriad®

représente aujourd’hui une opportunité majeure, dessinant un nouveau paradigme dans le

traitement de l’herpès oro-facial. Cette étude positive de phase III constitue donc une base

solide du

dossier qui sera soumis aux autorités réglementaires. Cet essai valide par ailleurs, pour la

deuxième

fois, le potentiel du comprimé gingival muco-adhésif, basé sur un traitement ciblé précoce.

BioAlliance

capitalise sur cette technologie muco-adhésive pour développer d’autres produits à venir »,

ajoute

Dominique Costantini.
11/12/2009 par titi7511 0
BIOALLIANCE PHARMA : Succès des essais cliniques du traitement de l’herpès labial

Conseil : - Objectif : 6.5 €

11/12/09 à 08:39 - investir.fr



Historique infos & conseils

BioAlliance-Succès de la phase III contre l'herpès labial.

Les faits

Les bonnes nouvelles se succèdent pour BioAlliance Pharma. Quelques jours seulement après avoir

annoncé les résultats positifs de son traitement du cancer du foie (Doxorubicine Transdrug), la

société de biotechnologie connaît un nouveau succès, cette fois-ci dans le traitement de

l’herpès labial chez les patients immunocompétents. Les résultats de phase III de l’Acyclovir

sont concluants. « Le critère principal et les critères secondaires ont été atteints, avec une

efficacité marquée et une bonne tolérance », se félicite la société.

L'analyse



Résultats positifs de l’Acyclovir Lauriad, du traitement du cancer du foie, autorisation de

l’agence française du médicament pour le premier essai du Fentanyl Lauriad, hausse des ventes du

Loramyc, préconisé dans le traitement des mycoses buccales des patients immunodéficients... Les

nombreuses annonces en provenance de BioAlliance Pharma sont positives, ce qui soutient le titre.

Depuis le début de l’année, il s’est envolé de 90 % et de 120 % depuis son plus bas touché

mi-avril. Malgré cela, il garde encore du potentiel. La signature d’un accord de distribution de

l’Acyclovir, très attendu par le marché, contribuerait à doper encore l’action. Fin août,

Dominique Costantini, la présidente du directoire de BioAlliance Pharma, avait fait part de son

intention de chercher un partenaire aux Etats-Unis et en Europe pour commercialiser ce produit.



Côté performances financières, BioAlliance Pharma a réalisé un chiffre d'affaires de 1,6

million d’euros au troisième trimestre et disposait, fin septembre, une trésorerie confortable

de 18,4 millions d’euros.





Le flux des nouvelles est positif et pourrait continuer de l’être. Nous confirmons notre conseil

d’achat sur la valeur pour viser 6,50 euros.



Le cours au moment du conseil : 4.75 €
11/12/2009 par jacques38570 0
merci titi la valeur va reflambée je pense
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.00 % vs -0.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat