Bourse > Onxeo > Onxeo : Vers la réparation de l'ADN des cellules tumorales
ONXEOONXEO ONXEO - FR0010095596ONXEO - FR0010095596
2.570 € +1.58 % Temps réel Euronext Paris
2.570 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 2.620 €+ Haut : 2.560 €+ Bas :
2.530 €Clôture veille : 64 581Volume : +0.14 %Capi échangé : 121 M€Capi. :

Onxeo : Vers la réparation de l'ADN des cellules tumorales

onxeoonxeo

(Tradingsat.com) - Onxeo gagnait du terrain mardi matin (+2,4% à 2,96 euros à 9h55) après l'annonce de la conclusion d'un accord lui permettant d’acquérir DNA Therapeutics, une société biopharmaceutique privée et à travers elle une technologie très innovante, portant sur les mécanismes de réparation de l’ADN des cellules tumorales (siDNA), et un premier produit (DT01).

DNA Therapeutics est spécialisée dans la recherche sur les antagonistes des mécanismes de réparation de l’ADN, une nouvelle classe de médicaments représentant une approche des plus prometteuses dans la lutte contre le cancer. "La technologie SiDNA représente une innovation potentielle forte pour les patients atteints de différents types de cancer", souligne Onxeo.

Un premier essai clinique de Phase I/IIa mené chez des patients atteints de mélanomes métastatiques, a démontré la bonne tolérance et l’innocuité de l’administration de la molécule siDNA par voie intra-tumorale et sous-cutanée.

Une nouvelle classe de médicaments

Onxeo envisage désormais de poursuivre le développement de ce médicament first-in-class par voie systémique et d’évaluer l’innocuité et le niveau de tolérance du produit, en monothérapie ou en combinaison avec d’autres traitements dans divers types de cancers solides.

"Le développement d’une nouvelle classe de médicaments ciblant spécifiquement les mécanismes de réparation de l’ADN tumoral tout en épargnant les tissus sains, a été identifié comme une voie particulièrement prometteuse du traitement des cancers solides", souligne Judith Greciet, directeur général d’Onxeo.

Sur la base des données précliniques dont nous disposons, Onxeo envisage en premier lieu d’évaluer ce nouveau produit dans des indications orphelines en oncologie traitées par voie systémique et pour lesquelles il existe des besoins thérapeutiques significatifs non satisfaits. "Je pense par exemple au cancer du sein triple négatif et au cancer des ovaires résistant au platine", précise Judith Greciet.

Validive sera poursuivi en partenariat

Onxeo annonce par ailleurs que la poursuite du développement clinique de son produit Validive dans le traitement de la mucite orale sévère sera poursuivi en partenariat.

A ce jour, les agences réglementaires américaines et européennes ont reconnu l’intérêt de Validive ainsi que ses bénéfices pour les patients, mais ont toutefois considéré que les futures étapes de développement requéraient la conduite de deux Phases III pour obtenir un éventuel enregistrement aux Etats-Unis.

Au vu des délais et des coûts de développement supplémentaires que représente ce programme, la société a estimé qu’il est dans le meilleur intérêt de ses actionnaires de mener ces programmes de phase III avec le soutien d’un partenaire

"Validive est, et demeure, un produit majeur de notre portefeuille de médicaments orphelins en oncologie. Nous avons jusqu’à aujourd’hui développé avec succès ce produit, qui est prêt à entrer en Phase III dès que nous aurons trouvé le partenaire adéquat", a déclaré Judith Greciet.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...