Bourse > Onxeo > Onxeo : Le titre s'écroule en Bourse après l'échec de l'étude Livatag
ONXEOONXEO ONXEO - FR0010095596 ONXEO - FR0010095596   SRD PEA PEA-PME
1.180 € -1.67 % Temps réel Euronext Paris
1.190 €Ouverture : -0.84 %Perf Ouverture : 1.200 €+ Haut : 1.150 €+ Bas :
1.200 €Clôture veille : 120 753Volume : +0.24 %Capi échangé : 60 M€Capi. :

Onxeo : Le titre s'écroule en Bourse après l'échec de l'étude Livatag

(Tradingsat.com) - C'est une véritable correction qu'est en train de subir Onxeo ce mardi à la Bourse de Paris. La société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments perd en effet plus de 50% en Bourse après avoir annoncé que le critère d’évaluation principal de l’étude de phase III ReLive de Livatag n’a pas été atteint.

"L’étude Relive n’a pas atteint le critère d’évaluation principal, en partie en raison d’un taux de survie plus élevé que prévu dans le bras de contrôle, ce qui n’avait pas été observé précédemment à l’exception du dernier essai négatif de phase III post-sorafenib dans le CHC. Néanmoins, Livatag tend à montrer un niveau d’efficacité similaire à celui récemment obtenu avec regorafenib en seconde ligne, sur une population ayant un fonctionnement hépatique correctement préservé (Child Pugh A), même si les deux traitements ne peuvent pas être comparés en raison d’absence d’évaluation des deux composés dans un même essai", a souligné le Dr Philippe Merle, investigateur principal de l’étude.

La raison principale réside dans un effet sur la survie plus fort que prévu dans le groupe de contrôle. En effet, l’étude n’était pas comparée à un placebo, et les patients du groupe de contrôle pouvaient recevoir d’autres agents anticancéreux (y compris oxaliplatin, gemcitabine ou des inhibiteurs de tyrosine kinase), ce qui peut expliquer l’effet élevé dans le bras de contrôle. Livatag® administré en monothérapie a montré une efficacité similaire à celle observée pour le groupe de contrôle composé de traitements actifs. Aucune différence d’efficacité n’a été constatée entre les deux bras (Livatag 20mg/m² et 30mg/m²).

Le suivi des patients encore inclus dans l’étude se poursuit jusqu’à son terme prévu au premier semestre 2019. L’analyse des sous-groupes prédéfinis est en cours et les principaux résultats de l’étude ReLive seront présentés lors de la prochaine conférence annuelle de l’International Liver Cancer Association à Séoul en Corée du Sud (ILCA 2017 — ilca2017.org).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...