Bourse > Onxeo > Onxeo : Flambe à l'annonce de nouveaux résultats précliniques prometteurs pour AsiDNA
ONXEOONXEO ONXEO - FR0010095596 ONXEO - FR0010095596   SRD PEA PEA-PME
1.251 € -2.27 % Temps réel Euronext Paris
1.312 €Ouverture : -4.65 %Perf Ouverture : 1.329 €+ Haut : 1.221 €+ Bas :
1.280 €Clôture veille : 233 322Volume : +0.46 %Capi échangé : 63 M€Capi. :

Onxeo : Flambe à l'annonce de nouveaux résultats précliniques prometteurs pour AsiDNA

OnxeoOnxeo

(Tradingsat.com) - De nouvelles données récentes valident l'approche originale d'Onxeo du ciblage de l’ADN dans le traitement du cancer, faisant s'envoler le cours de Bourse.

Onxeo flambait jeudi de 14% (+13,58% à 1,347 euro à 11h20) en réaction l'annonce de nouveaux résultats cliniques prometteurs pour AsiDNA, son produit d'une nouvelle classe thérapeutique ("first in class"), inhibiteur de la réparation de l’ADN tumoral.

AsiDNA a été associé dans de nouvelles études précliniques à divers inhibiteurs de PARP (poly-ADP-ribose-polymerase), des molécules qui agissent sur le système de réparation de l’ADN.

Les résultats de ce programme extensif ont mis en évidence la capacité d’AsiDNA à prévenir l’apparition de résistance, voire à inverser la résistance acquise par la cellule tumorale après traitements par un inhibiteur de PARP.

Ainsi l'association d'AsiDNA avec et olaparib, un anticancéreux de la classe des inhibiteurs de PARP, a fait plus que doubler le taux de réponse complète observé versus olaparib seul dans un modèle in vivo de cancer du sein triple négatif résistant aux inhibiteurs de PARP.

L’association AsiDNA et olaparib a inhibé la croissance tumorale dans un modèle in vivo de cancer de l’ovaire résistant à olaparib.

"De plus, la combinaison semble à la fois prévenir l’apparition de résistance aux inhibiteurs de PARP et inverser la résistance acquise, ce qui pourrait permettre de prolonger sensiblement la durée du traitement avec un inhibiteur de PARP", a souligné Judith Greciet, Directeur Général d’Onxeo.

"Un traitement associant AsiDNA et un inhibiteur de PARP pourrait élargir de manière considérable la population de patients éligibles aux inhibiteurs de PARP et améliorer l’efficacité du traitement", a-t-elle ajouté.

En tout état de cause, "ces données récentes valident notre approche originale du ciblage de l’ADN et confirment le vaste éventail d’opportunités pour notre molécule phare grâce à son mécanisme d’action unique", a déclaré pour sa part Françoise Bono, Directeur Scientifique d’Onxeo.

Pour la société de biotechnologie, ces données, associées aux premiers résultats d’activité de l’étude DRIIV-1 d’AsiDNA attendus au 4 ème trimestre 2018, justifient ainsi un développement clinique de l’association d’AsiDNA avec des inhibiteurs de PARP.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...