Bourse > Netbooster > Netbooster : 'vers des acquisitions en 2011'.
NETBOOSTERNETBOOSTER ALNBT - FR0000079683ALNBT - FR0000079683
3.170 € -1.25 % Temps réel Euronext Paris
3.230 €Ouverture : -1.86 %Perf Ouverture : 3.330 €+ Haut : 3.170 €+ Bas :
3.210 €Clôture veille : 33 463Volume : +0.18 %Capi échangé : 61 M€Capi. :

Netbooster : 'vers des acquisitions en 2011'.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pascal Chevalier, PDG de Netbooster, fait le point pour Cercle Finance sur la stratégie du groupe et notamment sur les acquisitions à l'étude.

Cercle Finance: Pouvez-vous nous présenter votre groupe?

Pascal Chevalier: Netbooster, créé en 1998, est une agence de marketing sur Internet, dont l'objectif consiste à aider les sociétés à vendre leurs produits et services en ligne ainsi qu'à améliorer leur visibilité.

Le groupe utilise par exemple le référencement, les liens sponsorisés, les médias online ou encore les réseaux sociaux.

Il est implanté dans huit pays européens, à savoir la France, l'Italie, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Allemagne, la Finlande, le Danemark et la Suède, mais également aux Philippines, en Chine et au Brésil.

Netbooster entend ouvrir davantage de bureaux dans les pays émergents d'ores et déjà couverts, plus particulièrement en Chine.

Par ailleurs, le nombre de collaborateurs s'élève à 600, dont 450 travaillent pour le groupe en Europe.

CF: Parlez-nous des perspectives de Netbooster pour 2011?

PC: Nous ne communiquons pas sur les prévisions du groupe. Nous pouvons seulement dire que 2011 devrait être à l'image de 2010, affichant de bons résultats.

Nous anticipons une forte croissance du chiffre d'affaires cette année, de l'ordre de l'an passé.

Pour rappel, Netbooster a publié un chiffre d'affaires de 45,6 millions au titre de l'exercice 2010, en progression de 47%.

CF: Quels seront les moteurs de la croissance cette année?

PC: Netbooster a remporté une cinquantaine de nouveaux gros budgets l'an passé et nous tablons sur la signature du même nombre, voire plus, en 2011.

Pour précisions, en 2010, le groupe a gagné quelque 400 nouveaux clients, toutes tailles de budgets confondues.

Par ailleurs, nous anticipons une forte croissance du marché du e-commerce.

L'innovation produits et les pays émergents, notamment l'Asie et l'Amérique latine, devraient porter le chiffre d'affaires du groupe.

CF: Envisagez-vous de réaliser des acquisitions?

PC: Clairement, oui. Nous étudions des dossiers de sociétés asiatiques et latino-américaines qui réalisent moins de chiffre d'affaires que Netbooster.

Notre objectif est de conclure un accord en Chine ainsi qu'un deuxième au Brésil et de faire des annonces avant l'été, ou au plus tard avant la fin de l'année.

CF: Quel avenir voyez-vous pour Guava?

PC: Nous voulons prendre le contrôle total de Guava. Nous rachetons des actions progressivement, jusqu'à atteindre le seuil de 90%, dans le but de retirer la société de la cote au Danemark.

Désormais, Guava s'avère complètement intégrée et il existe de vraies synergies.

Ainsi, Nils Carlsson, précédemment directeur général de Guava, a été nommé au poste de directeur des opérations de Netbooster.

Initiée en 2009, l'alliance stratégique entre NetBooster et la société danoise a pour objectif affiché d'intégrer une forte complémentarité géographique, un accès combiné à un pool de plus de 400 spécialistes du marketing on-line dans neuf pays européens, et une plate-forme technique plus large et des outils technologiques fortement complémentaires.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI