Bourse > Neopost > Neopost : Oddo abaisse sa cible
NEOPOSTNEOPOST NEO - FR0000120560NEO - FR0000120560
40.200 € -0.10 % Temps réel Euronext Paris
40.230 €Ouverture : -0.07 %Perf Ouverture : 40.320 €+ Haut : 39.770 €+ Bas :
40.240 €Clôture veille : 74 083Volume : +0.21 %Capi échangé : 1 389 M€Capi. :

Neopost : Oddo abaisse sa cible

tradingsat

(CercleFinance.com) - Oddo a légèrement réduit son objectif de cours de 23 à 22,5 euros sur Neopost, tout en renouvelant son conseil 'neutre', au lendemain de l'annonce d'un recul de 4,7% du chiffre d'affaires du premier trimestre en rythme annuel à 273 millions d'euros (-2,8% en données organiques).

Inférieur aux attentes du consensus et de l'analyste, lequel tablait sur 283,1 millions, ce chiffre d'affaires 'traduit une tendance organique qui s'inscrit dans le prolongement de l'année précédente (-1,8% en 2015 et -3,5% pour le seul quatrième trimestre)', résume Oddo, qui dit avoir sous-estimé l'effet change (-2,2%) et la contre-performance européenne.

Au lendemain de la conf call, l'intermédiaire dit retenir que ce point d'activité traduit le maintien d'un fort repli organique pour l'activité 'Mail Solutions (-5%)', dans la continuité de l'exercice précédent (-5,3% en 2015) ; une activité plus particulièrement affectée en Europe (-7,6%) ; et une croissance plus modérée des activités 'C&SS' en raison d'un changement de méthode de reconnaissance du chiffre d'affaires favorisant les revenus récurrents vs les revenus de licence.

Et d'ajouter: 'l'environnement demeure peu porteur, même si la contre-performance européenne devrait être moindre dans les prochains trimestres (phénomènes non récurrents au premier trimestre).'

Oddo, qui a contrario a néanmoins noté une amélioration en Amérique du Nord avec une hausse organique de 1,9% (contre -1,2% en 2015), a tout de même légèrement revu à la baisse sa séquence bénéficiaire de 1,5% pour le résultat opérationnel courant (ROC) et de 2% pour les bénéfices par action. Sa prévision de ROC ressort ainsi à 211,2 millions d'euros, contre 214,4 millions auparavant, soit une baisse de 10%.

Au bout du compte, le bureau d'études considère qu'en dépit d'une valorisation attractive, la dynamique de croissance bénéficiaire est limitée à court terme pour justifier une opinion plus agressive.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI