Bourse > Neopost > Neopost : Difficultés en europe mais objectifs confirmés pour neopost
NEOPOSTNEOPOST NEO - FR0000120560NEO - FR0000120560
40.390 € +0.22 % Temps réel Euronext Paris
40.450 €Ouverture : -0.15 %Perf Ouverture : 40.750 €+ Haut : 39.830 €+ Bas :
40.300 €Clôture veille : 26 952Volume : +0.08 %Capi échangé : 1 396 M€Capi. :

Neopost : Difficultés en europe mais objectifs confirmés pour neopost

tradingsat

PARIS (Reuters) - Neopost a annoncé mardi une hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre malgré des conditions difficiles en Europe et a confirmé ses objectifs pour 2011.

Le fabricant de machines d'affranchissement pour le courrier a réalisé au titre du premier trimestre (février-avril) de son exercice 2011 un chiffre d'affaires de 234,2 millions d'euros, en hausse de 3,2%, soit 3,8% hors effets de change.

Le groupe confirme anticiper en 2011 une marge opérationnelle courante de 25,5% à 26%, contre 25,7% en 2010, et une croissance de 2 à 4% de son chiffre d'affaires à taux de change constants.

Neopost a bénéficié au premier trimestre d'une croissance hors effets de change de 9,3% en Amérique du Nord, tandis qu'elle recule d'environ 3% en France et en Allemagne et stagne au Royaume-Uni. Dans le reste du monde, la croissance a été de 8,2%.

Le groupe avait indiqué fin mars qu'il avait l'intention d'acquérir des distributeurs en Asie-Pacifique afin d'avoir la présence directe qui lui manque dans cette région à fort potentiel de croissance.

Neopost a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 966 millions d'euros - contre 5,4 milliards de dollars (3,85 milliards d'euros) pour son principal concurrent, l'américain Pitney Bowes.

L'action Neopost a clôturé en baisse de 1,05% à 62,22 euros mardi avant la publication de ces chiffres, donnant une capitalisation de 2,01 milliards d'euros. Elle a perdu 4,6% depuis le début de l'année, contre une hausse de 5,5% de l'indice SBF 120, après avoir pris 13% en 2010.

Neopost va proposer à son assemblée générale annuelle prévue le 5 juillet le versement d'un dividende de 3,90 euros par action au titre de 2010 contre 3,80 euros pour 2009.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI