Bourse > Neopost > Neopost : Chute en Bourse après un 3ème trimestre décevant
NEOPOSTNEOPOST NEO - FR0000120560 NEO - FR0000120560   SRD PEA PEA-PME
23.860 € -0.13 % Temps réel Euronext Paris
23.940 €Ouverture : -0.33 %Perf Ouverture : 23.940 €+ Haut : 23.820 €+ Bas :
23.890 €Clôture veille : 5 211Volume : +0.02 %Capi échangé : 825 M€Capi. :

Neopost : Chute en Bourse après un 3ème trimestre décevant

NeopostNeopost

(Tradingsat.com) - Neopost chutait de plus de 10% mardi matin (-10,7% à 24,95 euros à 10h25) en réaction à l'annonce d'un chiffre d'affaires de 263 millions d'euros au troisième trimestre 2017, en baisse de 6,1% par rapport au troisième trimestre 2016, et en recul de 2,5% à périmètre et taux de change constant.

Une performance inférieure aux attentes alors que le consensus tablait sur 369 millions d'euros. "Alors qu’elle ressortait à -0,9% au premier semestre, la décroissance à périmètre et taux de change constant du chiffre d'affaires a accéléré au troisième trimestre pour s’établir à -2,5%".

"Cette évolution est liée à une sous-performance ponctuelle de la division Enterprise Digital Solutions (EDS), à la poursuite d`une croissance à deux chiffres dans la division Neopost Shipping ainsi qu`à une baisse des activités Mail Solutions dans la fourchette anticipée, à savoir entre -4% et -6%, au sein de la division SME Solutions", explique le spécialiste des solutions logistiques et de traitement du courrier.

Sur les neuf premiers mois de l`exercice 2017, le chiffre d`affaires atteint 821 millions d`euros, soit une baisse de -1,8% par rapport à la même période de l`exercice 2016. Hors effets de change et de périmètre, la baisse organique s`établit à -1,4%2. Sur les neuf premiers mois de l`exercice 2017, les activités Communication & Shipping Solutions atteignent 28% du chiffre d`affaires contre 25% l`année précédente.

"Ce trimestre a été marqué par la sous-performance ponctuelle de notre division EDS en raison de la faible croissance de GMC Software et des difficultés rencontrées par icon Systemhaus", reconnaît Denis Thiery, Président-Directeur Général de Neopost.

"Les mesures prises durant le trimestre et la qualité du portefeuille d`affaires de GMC Software devraient nous permettre de retrouver une croissance organique soutenue dès le trimestre prochain", estime cependant le dirigeant.

"Les objectifs de moyen terme sont par ailleurs confirmés : retour à une croissance organique positive du chiffre d'affaires et maintien d’une marge opérationnelle courante au-dessus de 18% avec objectif de retour à plus de 20% à terme", notent les analystes de Gilbert Dupont.

Le broker a abaissé mardi son objectif de cours sur Neopost à 33 euros, au lieu de 37 euros précédemment, tout en confirmant sa recommandation "Accumuler" sur la valeur.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...