Bourse > Michelin > Michelin : Michelin va racheter le canadien Camso pour 1,25 milliard d'euros
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261 ML - FR0000121261   SRD PEA PEA-PME
108.150 € -0.37 % Temps réel Euronext Paris
108.450 €Ouverture : -0.28 %Perf Ouverture : 108.450 €+ Haut : 105.700 €+ Bas :
108.550 €Clôture veille : 766 303Volume : +0.43 %Capi échangé : 19 357 M€Capi. :

Michelin : Michelin va racheter le canadien Camso pour 1,25 milliard d'euros

Michelin va racheter le canadien Camso pour 1,25 milliard d'eurosMichelin va racheter le canadien Camso pour 1,25 milliard d'euros

PARIS (Reuters) - Michelin a annoncé jeudi un accord pour l'acquisition du canadien Camso moyennant 1,45 milliard de dollars US (1,25 milliard d'euros) afin de se renforcer dans les pneus de spécialité.

Le fabricant français de pneumatiques, qui paiera l'essentiel de la facture en cash et le reste avec de la dette, a souligné dans un communiqué que l'opération "n'affectera pas (sa) solidité financière."

"Avec ce deal avec Camso, Michelin développe ses opérations de pneus de spécialité, un segment où le groupe est déjà relativement vigoureux", a expliqué le directeur financier de Michelin, Marc Henry, cours d'une téléconférence.

"Les produits de Camso et les produits de Michelin sont parfaitement complémentaires. Ils sont présents où nous ne sommes pas, et inversement."

En se renforçant dans les pneus de spécialité, Michelin espère tirer parti de la croissance du segment où la concurrence est moins farouche que dans les pneus de voiture, et la prime liée à l'expertise technique plus intéressante.

Camso, dont la Caisse des dépôts du Québec est le principal actionnaire, réalise un chiffre d'affaires annuel d'un milliard de dollars et emploie 7.500 personnes. Ses produits sont destinés aux industries de la manutention (chariots élévateurs), de la construction et de l'agriculture, ainsi qu'aux VTT, motos et motoneiges

Michelin et Camso vont regrouper leurs activités "hors route" au sein d'une nouvelle division qui sera dirigée à partir du Québec et qui deviendra le leader mondial du secteur.

Le groupe clermontois attend également de l'opération, qui devrait être pleinement finalisée d'ici la fin de l'année, jusqu'à 55 millions de dollars de synergies dès 2021.

(Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Gwénaëlle Barzic)

Copyright © 2018 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...