Bourse > Michelin > Michelin : Michelin qualifie de "rumeurs" les informations sur ses ventes
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261 ML - FR0000121261   SRD PEA PEA-PME
121.100 € +0.96 % Temps réel Euronext Paris
119.600 €Ouverture : +1.25 %Perf Ouverture : 121.550 €+ Haut : 119.500 €+ Bas :
119.950 €Clôture veille : 694 147Volume : +0.39 %Capi échangé : 21 833 M€Capi. :

Michelin : Michelin qualifie de "rumeurs" les informations sur ses ventes

tradingsat

PARIS (Reuters) - Michelin s'est refusé à tout commentaire sur des informations circulant en Bourse selon lesquelles les ventes du fabricant de pneumatiques seraient décevantes au 1er trimestre, se contentant de les qualifier de "rumeurs".

"Nous n'avons aucun commentaire, il s'agit de rumeurs", a déclaré une porte-parole.

La porte-parole n'a pas été en mesure dans l'immédiat de confirmer les prévisions de résultats pour 2008 formulées le 15 février dernier par le groupe automobile.

L'action reculait de 3,47% à 65,05 euros vers 15h55, essuyant ainsi la plus forte baisse du CAC 40.

Le titre sous-performe nettement le secteur automobile, l'indice DJ Stoxx de l'automobile reculant de 0,2%.

Michelin pâtit des informations circulant sur le marché selon lesquelles Exane BNP Paribas appelle à la prudence concernant les ventes du groupe au 1er trimestre suite à une visite privée.

Michelin a confirmé avoir rencontré l'analyste d'Exane BNP Paribas. Ce dernier s'est de son côté refusé à tout commentaire.

Selon un professionnel, Exane BNP Paribas a rencontré la personne chargée des relations investisseurs chez Michelin mais indique que suite à ces informations circulant sur le marché, CA Cheuvreux a appelé un responsable plus élevé au sein du groupe automobile qui n'aurait pas tenu ce discours.

De même, un broker organise ce jour un road show en Allemagne et le fabricant de pneumatiques n'aurait pas infléchi son discours à cette occasion, déclare-t-on de sources de marché.

L'analyste de CA Cheuvreux n'est pas joignable.

Michelin publiera son chiffre d'affaires au 1er trimestre le 28 avril.

Michelin a déclaré le 15 février dernier à l'occasion de la publication de ses résultats 2007 qu'il anticipait une nouvelle progression de ses ventes nettes et de son résultat opérationnel avant éléments non récurrents en 2008 "sauf détérioration marquée de l'environnement".

Cette absence de perspectives chiffrées avait alors contribué à la baisse du titre.

Michelin avait également confirmé ses objectifs financiers à deux ans, dans le cadre du plan stratégique "Horizon 2010".

À cette date, Michelin vise une marge opérationnelle et une rentabilité des capitaux employés supérieures à 10%. L'entreprise veut également voir ses ventes en volumes croître de 3,5% sur la période.

Nicolas Rialan

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...