Bourse > Michelin > Michelin : Michelin confiant pour 2011 malgré l'environnement
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261ML - FR0000121261
118.000 € -0.34 % Temps réel Euronext Paris
118.800 €Ouverture : -0.67 %Perf Ouverture : 119.500 €+ Haut : 117.800 €+ Bas :
118.400 €Clôture veille : 286 295Volume : +0.16 %Capi échangé : 21 248 M€Capi. :

Michelin : Michelin confiant pour 2011 malgré l'environnement

tradingsat

par Gilles Guillaume

PARIS, 26 octobre - Michelin a confirmé mercredi viser une augmentation de son résultat opérationnel en 2011 malgré l'inflexion observée depuis l'été dans les ventes de pneus poids lourds en raison de l'environnement économique.

Le numéro un mondial du pneumatique avec le japonais Bridgestone a également confirmé son objectif d'une hausse de l'ordre de 8% de ses volumes de ventes sur l'ensemble de l'année, avec une tonalité un peu plus prudente qu'en juillet en raison de l'évolution de la demande poids lourds.

"Nous atteindrons cet objectif plutôt par en dessous que par le dessus, nous visons disons 7,5-8% plutôt que 8-8,5%", a souligné Jean-Dominique Senard, gérant du groupe, au cours d'une téléconférence avec les analystes. "Mais cela n'aura pas d'impact sur la forte dynamique de nos résultats cette année par rapport à l'année précédente."

Michelin a ajouté dans son communiqué que l'augmentation du résultat opérationnel serait "sensible", mais Jean-Dominique Senard a précisé qu'il ne fallait pas en tirer de conclusion particulière.

Sur le trimestre écoulé, Michelin a réalisé des ventes nettes de 5,14 milliards d'euros, en hausse de 10,6% grâce aux augmentations de prix destinées à neutraliser le renchérissement des matières premières, caoutchouc en tête. Au troisième trimestre, le mix/prix a ainsi représenté une croissance de 11,9 points, les volumes une hausse de 3,3 points mais les taux de change un impact négatif de 4,2 points de pourcentage.

"Au 4e trimestre, la croissance du segment tourisme camionnette remplacement dépendra en Europe des ventes de pneus hiver aux clients finaux", a indiqué le groupe dans son communiqué. "Le marché poids lourds devrait rester incertain, notamment en Europe, tandis que les marchés de spécialités resteront fortement porteurs."

IMPACT MATIÈRES PREMIÈRES DE 650 MILLIONS D'EUROS EN 2012

Le groupe s'est également déclaré confiant sur l'évolution des matières premières. Le prix du caoutchouc naturel est nettement retombé aujourd'hui de ses pics de février et Michelin estime que les cours pourraient rester stables autour de leur niveau actuel. L'impact matières premières pour 2012 est ainsi estimé à 650 millions d'euros, contre 1,8 milliard - chiffre confirmé mercredi - en 2011, et 544 millions en 2010.

Dans l'automobile, le marché de la première monte est resté en croissance en Europe, notamment pour les véhicules haut de gamme. Dans les pneumatiques de spécialités, l'activité génie civil a profité du niveau d'activité toujours élevé observé dans les infrastructures, malgré une relative stabilisation en Europe à la fin du 3e trimestre, tandis que la demande mondiale en première monte pour les engins agricoles reste tirée cette année par les cours élevés des produits de l'agriculture.

Interrogé sur l'évolution du marché en 2012, Jean-Dominique Senard a répondu qu'il était trop tôt pour faire des prévisions, mais il s'est dit "à l'aise" avec l'idée d'une croissance du marché mondial du pneu revenue autour de 4-5%, un chiffre correspondant à la tendance long terme du marché.

Avant cette publication, l'action Michelin a clôturé en hausse de 0,5% à 52,28 euros, donnant une capitalisation boursière d'environ 9,4 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a perdu autour de 3% après un gain proche de 4% sur l'ensemble de 2010.

Gilles Guillaume, avec Elena Berton, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...