Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MICHELIN

ML - FR0000121261 SRD PEA PEA-PME
111.150 € +1.28 % Temps réel Euronext Paris

Michelin : La hausse des matières premières semble continuer, juge michelin

mardi 16 mars 2010 à 12h43
La hausse des matières premières semble continuer, juge michelin

PARIS (Reuters) - Michelin estime que l'on pourra dire dans quelques semaines si la hausse des prix des matières premières, qui semble se poursuivre, reflète vraiment une reprise économique mondiale.

"Aujourd'hui, il semblerait que la hausse des matières premières continue; en ce qui concerne le caoutchouc naturel, les prix sont extrêmement fermes", a déclaré Jean-Dominique Senard, l'un des cogérants du géant des pneumatiques, en marge d'une conférence de presse consacrée au lancement du site internet touristique ViaMichelin Voyage.

"Il faudra attendre encore quelques semaines pour savoir si cela reflète vraiment une reprise économique dans le monde, ou une circonstance plus particulière liée aux pays producteurs."

Les cours du caoutchouc naturel se sont redressés tout au long de 2009 grâce notamment à un redémarrage de la demande automobile après la chute qu'ils ont connue sur la deuxième partie de 2008. Cette année-là, ils avaient dégringolé de 52% entre leurs sommets de juillet et la fin novembre, et avaient touché en décembre leur plus bas niveau depuis trois ans.

Le rebond s'est poursuivi au début de l'année grâce également à une contraction de l'offre.

DES SIGNAUX POSITIFS POUR LE MARCHÉ

Lors de la publication, en février, de résultats 2009 marqués par une baisse plus forte que prévu du résultat net mais aussi par un recul limité des ventes, Michelin avait dit aborder l'année 2010 avec une "grande vigilance" sur fond de hausse des prix des matières premières et faute de visibilité sur l'économie.

Il avait aussi ajouté aborder l'année avec "confiance" en raison notamment de la croissance des pays émergents.

"Aujourd'hui, je crois que les signaux que nous avons un peu partout dans le monde nous montrent qu'on avait raison d'être optimistes", a poursuivi Jean-Dominique Senard, avant de préciser "mais en même temps prudents".

Michelin, l'un des deux leaders mondiaux des pneumatiques avec le japonais Bridgestone, n'a donné en février qu'un seul objectif pour 2010: un cash flow libre positif, après +1,4 milliard d'euros en 2009 grâce à la réduction des stocks.

Jean-Dominique Senard a indiqué que cet objectif tenait toujours. "Nous sommes vraiment très tôt dans l'année pour pouvoir évoquer quoi que ce soit d'autre", a-t-il dit.

L'italien Pirelli, numéro trois européen du pneumatique derrière Michelin et l'allemand Continental, a pour sa part déclaré mardi que le marché jouissait d'une croissance à deux chiffres au premier trimestre.

Ce rebond s'explique notamment par les très faibles volumes enregistrés sur la période identique de 2009, a-t-il précisé.

Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MICHELIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.90 % vs +11.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat