Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MICHELIN

ML - FR0000121261 SRD PEA PEA-PME
104.450 € -3.51 % Temps réel Euronext Paris

Michelin : La crise contraint michelin à réviser ses objectifs 2008

mercredi 29 octobre 2008 à 18h25
BFM Bourse

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Affecté par le ralentissement économique mondial et par les difficultés des constructeurs automobiles, Michelin a révisé son objectif de marge opérationnelle 2008 après la baisse de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année.

Le géant mondial des pneumatiques, qui dispute la place de numéro un mondial du secteur au japonais Bridgestone, déclare dans un communiqué que la dégradation des marchés des pneumatiques observée depuis "le début du mois d'octobre" marque une tendance qui, "si elle devait se confirmer", porterait la marge opérationnelle de l'entreprise entre 7 et 7,5% avant éléments non récurrents.

Jusqu'ici, Michelin anticipait une marge d'exploitation annuelle proche de celle de 8,6% affichée au premier semestre.

"Les dernières semaines ont montré un ralentissement prononcé des principaux marchés pneumatiques d'Europe et d'Amérique du Nord", souligne Michelin.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la société a dégagé un chiffre d'affaires en baisse de 1,1% à 12,45 milliards d'euros. A taux de change constants, il marque néanmoins une progression de 4,5%.

Sur la période juillet-septembre, les ventes marquent une augmentation de 0,7% à 4,21 milliards d'euros. Les 10 analystes interrogés dans le cadre d'un consensus diffusé par Michelin anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 4,13 milliards.

Evoquant l'impact des matières premières sur son compte de résultats, Michelin confirme que le surcoût lié à la volatilité des prix devrait atteindre 750 millions d'euros, hors effet de change, sur l'exercice.

Le groupe souligne en revanche que le reflux des cours du pétrole et du caoutchouc naturel constaté au troisième trimestre devrait avoir un impact favorable sur la trésorerie à partir de 2009.

Dans son communiqué, Michelin répète vouloir diminuer ses charges fixes de 1,5 à 1,7 milliard d'euros sur la période 2007-2010, une des ambitions phares de son plan stratégique "Horizon 2010".

Michelin avait prévenu le 17 octobre que la crise financière l'empêchait de communiquer des prévisions pour 2009 et que le groupe serait inéluctablement confronté à un ralentissement de la demande.

Lors du Mondial de l'automobile début octobre, Michel Rollier, gérant, a néanmoins indiqué que le groupe confirmait les objectifs de rentabilité du plan stratégique "Horizon 2010", à savoir une marge opérationnelle et une rentabilité des capitaux employés supérieures à 10%, et ce en dépit d'une conjoncture qualifiée de "très difficile".

Porté par le rebond généralisé des Bourses européennes, l'action Michelin a gagné 8,28% à 35,75 euros mercredi avant la publication de ces chiffres.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MICHELIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.40 % vs +11.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat