Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MICHELIN

ML - FR0000121261 SRD PEA PEA-PME
108.850 € -0.91 % Temps réel Euronext Paris

Michelin : Florent Menegaux va prendre la tête de Michelin en 2019

vendredi 9 février 2018 à 14h58
Michelin: Florent Menegaux va succéder à Jean-Dominique Senard

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Michelin a annoncé vendredi un plan de succession à son président Jean-Dominique Senard, appelé à être remplacé par Florent Menegaux l'an prochain.

Dans un communiqué, le fabricant de pneumatiques indique que Jean-Dominique Senard, président de la gérance depuis 2011, "n'a pas souhaité que soit proposé le renouvellement de son mandat" lorsque celui-ci s'achèvera à l'issue de l'assemblée générale de 2019.

"L'ensemble des acteurs de la gouvernance de la société ont donc souhaité, conformément aux valeurs du groupe Michelin, que soit dès maintenant assurée la continuité de la gérance", écrit le groupe.

Il proposera ainsi à la prochaine assemblée générale, qui se tiendra à Clermont-Ferrand au mois de mai, la nomination deFlorent Menegaux, actuellement directeur général exécutif, en tant que gérant commandité, et d'Yves Chapot, directeur lignes business et régions Asie et Afrique en tant que gérant non commandité.

"Une fois la gérance ainsi constituée (...), la Sages (Société auxiliaire de gestion) nommera, après avis du conseil de surveillance, Monsieur Jean-Dominique Senard à la présidence de la gérance, fonction à laquelle Monsieur Florent Menegaux sera appelé à lui succéder à l'issue de l'assemblée générale de 2019", ajoute Michelin.

Florent Menegaux, 55 ans, a rejoint le groupe Michelin en 1997. En 2014, il est nommé directeur général des opérations, puis en 2017 directeur général exécutif du groupe. Depuis janvier, il supervisait également les directions "Business" et les directions opérationnelles "Manufacturing, Supply Chain et Expérience Client".

Jean-Dominique Senard a récemment envisagé de briguer la présidence du Medef mais les membres du conseil exécutif de l'organisation patronale ont coupé court à cette candidature en refusant à un candidat âgé de plus de 65 ans de se lancer dans la course.

L'actuel président de Michelin atteindra cet âge le 7 mars, soit quatre mois trop tôt pour participer à l'élection de juillet.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MICHELIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat