Bourse > Ldc > Ldc : Va reprendre deux sites industriels de doux
LDCLDC LOUP - FR0013204336LOUP - FR0013204336
95.930 € -1.15 % Temps réel Euronext Paris
97.060 €Ouverture : -1.16 %Perf Ouverture : 97.130 €+ Haut : 95.930 €+ Bas :
97.050 €Clôture veille : 672Volume : +0.00 %Capi échangé : 1 603 M€Capi. :

Ldc : Va reprendre deux sites industriels de doux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Tribunal de commerce de Quimper a approuvé dans une décision en date de lundi, l'offre de reprise partielle d'actifs du groupe Doux par LDC, décision qui concerne les deux sites industriels de Laval et de Sérent.

A Laval (261 personnes), site spécialisé jusqu'ici dans les découpes de poulet, LDC va transférer de Sérent une activité de volailles entières afin de permettre à cette unité de conserver un niveau d'activité en adéquation avec les effectifs repris. Dans cette perspective, des investissements pour cinq millions d'euros sur trois ans sont d'ores et déjà programmés pour bâtir une nouvelle dynamique industrielle. La totalité des effectifs du site sera préservée.

A Sérent (174 personnes), l'activité sera réorientée vers la fourniture de découpes de poulet à destination des activités de produits élaborés du groupe. Ce projet prévoit le maintien de 60 postes sur le site et des propositions de reclassement sur d'autres sites du groupe situés à moins de 20 km de Sérent seront offertes à 55 personnes. Les salariés non repris bénéficieront d'un dispositif de priorité à l'embauche pour une période de trois ans.

Au-delà de cette actualité, LDC souligne que son environnement au cours des derniers mois a été marqué par de fortes hausses des cours des matières premières. Aussi, des négociations ont été engagées avec les clients afin d'obtenir les revalorisations tarifaires nécessaires pour limiter l'impact de ces hausses et préserver l'équilibre de la filière.

Deux premières revalorisations entreront en application à compter de septembre puis d'octobre. Toutefois, il apparaît d'ores et déjà qu'une troisième hausse sera nécessaire compte tenu de la tension persistante sur le prix des céréales.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...