Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LAGARDERE S.C.A.

MMB - FR0000130213 SRD PEA PEA-PME
15.220 € -12.48 % Temps réel Euronext Paris

Lagardere s.c.a. : Vivendi se renforce au capital de Lagardère et réclame un siège au conseil de surveillance

mercredi 15 juillet 2020 à 17h31
Vivendi se renforce nettement au capital de Lagardère

(BFM Bourse) - Le groupe de médias et de communication dirigé par Vincent Bolloré vient de dépasser le seuil des 20% du capital de Lagardère. Vivendi n'entend pas s'arrêter en si bon chemin et "envisage de demander la nomination d'une ou de plusieurs personnes comme membre du conseil de surveillance".

Vivendi poursuit ses emplettes à un rythme effréné. Après avoir franchi le seuil des 10% au capital de Lagardère le 24 avril dernier puis celui des 15% un mois plus tard (le 25 mai), le groupe de médias contrôlé par Vincent Bolloré a indiqué avoir dépassé le seuil des 20% au capital du groupe d'édition et de distribution Lagardère. Il en devient le premier actionnaire (devant le fonds Amber Capital qui n'abandonne pas la partie, loin de là, puisqu'il vient de porter sa participation dans Lagardère à 19,93% du capital) et "envisage de demander" une représentation au conseil de surveillance, selon un avis publié mercredi par l'AMF.

Selon ce document, Vivendi détenait mardi 21,19% du capital de Lagardère SCA et 16,01% des droits de vote, et "a l'intention de poursuivre ses achats sous réserve des conditions de marché".

"Vivendi envisage de demander sa nomination ou celle d'une ou de plusieurs personnes comme membre du conseil de surveillance", a déclaré le groupe, faisant référence au "caractère incertain des changements annoncés le 25 mai dernier dans l'organisation du contrôle opérationnel de Lagardère".

Soutien de Bernard Arnault

La société holding du milliardaire Bernard Arnault, actionnaire majoritaire du groupe de luxe LVMH, avait annoncé à cette date avoir pris "environ un quart" du capital de la holding familiale d'Arnaud Lagardère, Lagardère Capital & Management (LC&M), qui détient sa participation dans le groupe qui porte son nom.

Ce soutien financier, d'environ 80 millions d'euros selon une source proche du dossier, et l'"action de concert" entre Bernard Arnault et Arnaud Lagardère avait surpris Vincent Bolloré, alors que Vivendi était monté au capital de Lagardère pour soutenir son gérant-commandité face au fonds britannique Amber Capital lors de la dernière assemblée générale début mai dernier.

Un fragile équilibre dans l'actionnariat

Le statut atypique du groupe Lagardère en commandite par actions permet à Arnaud Lagardère (associé-commandité) de conserver le contrôle avec seulement quelque 7% des parts.

Mais endetté et contesté, Arnaud Lagardère avait dû lutter et obtenir le soutien du fonds souverain du Qatar (13% des parts), de Vivendi et du financier Marc Ladreit de Lacharrière (holding Fimalac) pour faire échouer le projet d'Amber visant à remplacer la quasi-totalité du conseil de surveillance, seul organe pouvant s'opposer au gérant, à l'occasion d'une AG particulièrement tendue.

L'avenir du groupe d'édition (Hachette), de distribution (magasins dans les gares et aéroports) et de médias (Paris Match, le JDD, Europe 1) est depuis lié au fragile équilibre entre ces différents poids lourds du monde des affaires.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAGARDERE S.C.A. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat