Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LAGARDERE S.C.A.

MMB - FR0000130213 SRD PEA PEA-PME
13.250 € +0.38 % Temps réel Euronext Paris

Lagardere s.c.a. : Lors de l'AG, Lagardère tiendra compte de tous les titres acquis jusqu'au 30 avril à minuit

lundi 4 mai 2020 à 11h20
Lagardère cède sur les droits de vote

(BFM Bourse) - Alors que le gendarme boursier est intervenu pour exiger de Lagardère qu'il prenne en compte les droits de vote associés aux actions achetées avant le 30 avril, le groupe de médias obtempère avant une assemblée générale où pourrait bien se décider son avenir.

Enième rebondissement dans du feuilleton entre Lagardère (récemment soutenu par Vincent Bolloré notamment) et Amber Capital, devenu premier actionnaire du groupe et bien décidé à se faire entendre à l'assemblée générale qui se tiendra à huit clos ce mardi 5 mai.

Ce week-end, Lagardère a diffusé un communiqué relatif à un point technique, indiquant que les actions encore "en rétention" en date du 30 avril à minuit seraient bien prises en compte pour l'assemblée générale de mardi. "Les actions de la société revêtant une forme exclusivement nominative, la comptabilisation des transactions dans le registre des mouvements de titres impose que, pour chaque journée comptable, les entrées résultant d’acquisitions soient compensées par des sorties portant sur un nombre total identique d’actions et que l’on sursoit à toute nouvelle inscription dans le registre tant qu’une telle compensation n’a pas pu être opérée. Ce sursis à toute nouvelle inscription est qualifié de mise en rétention" explique le groupe.

Concrètement, une action qui entre dans le registre nominatif de Lagardère doit être compensée par une action qui en sort. Si tel n'est pas le cas, l'inscription de cette nouvelle action est mise en sursis (en rétention) et le droit de vote associé n'est donc pas attribué. Or, souvent, ceux qui vendent leurs titres tardent à déclarer leur sortie du capital, ce qui peut avoir une influence considérable sur les votes en assemblée générale. Notamment chez Lagardère où, les votes s'annonçant particulièrement serrés, chaque camp a tenté de se renforcer au capital jusqu'au dernier moment.

"Lagardère et son mandataire, BNP Paribas Securities Services, sont à cet égard tributaires de l’envoi par les intermédiaires financiers, au travers d’Euroclear, dans les délais prévus par la réglementation, des instructions de mouvement correspondant aux transactions réalisées par leurs clients (inscription ou radiation)" rappelle le groupe. Celui-ci précise toutefois qu'il "est apparu que, le 30 avril 2020 à minuit, échéance fixée à l’article R225-85 du Code de commerce pour l’inscription des titres admis à participer à l’assemblée générale du 5 mai 2020, un nombre significatif d’actions dont l’acquisition et le règlement-livraison étaient intervenus avant cette date, se trouvaient encore en rétention en application des règles susvisées et n’étaient donc pas encore inscrites dans le registre nominatif".

Dans ce cadre, "à la demande de l’Autorité des marchés financiers, ces actions en rétention au 30 avril 2020 et les droits de vote qui y sont attachés seront néanmoins pris en compte dans le cadre de l’assemblée générale du 5 mai 2020" conclut Lagardère. Dans un combat où chaque vote compte, Amber peut se réjouir de cette petite victoire, après avoir jugé "très choquant" le maintien de l'AG à huis clos, révélateur selon le fonds du "peu de considération qu’elle [la société Lagardère SCA] attache au dialogue actionnarial".

Cette décision est intervenue après que la présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam) se soit plainte vendredi que des millions de titres Lagardère récemment acquis par Amber soient privées de droits de vote. Colette Neuville se demandait par ailleurs si les dernières actions acquises par Vivendi étaient, elles aussi, privées de droits de vote.

De son côté, l'AMF a jugé opportun de rappeler dimanche -en plein cœur du week-end donc, ce qui est inhabituel pour le gendarme boursier- "le droit fondamental des actionnaires d’exprimer leur vote en assemblée générale".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAGARDERE S.C.A. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.80 % vs -1.64 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat