Bourse > Lagardere s.c.a. > Lagardere s.c.a. : Le résultat opérationnel courant de lagardère meilleur que prévu
LAGARDERE S.C.A.LAGARDERE S.C.A. MMB - FR0000130213 MMB - FR0000130213   SRD PEA PEA-PME
28.200 € +0.36 % Temps réel Euronext Paris
28.185 €Ouverture : +0.05 %Perf Ouverture : 28.365 €+ Haut : 28.095 €+ Bas :
28.100 €Clôture veille : 150 919Volume : +0.12 %Capi échangé : 3 698 M€Capi. :

Lagardere s.c.a. : Le résultat opérationnel courant de lagardère meilleur que prévu

tradingsat

par Cyril Altmeyer et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Lagardère a annoncé une hausse, plus forte que prévu, de 22% de son résultat opérationnel courant 2007, grâce à ses activités d'audiovisuel, de presse et d'édition, et le groupe a proposé un dividende en hausse à 1,30 euro au titre de 2007 contre 1,20 euro pour 2006.

Arnaud Lagardère, gérant commandité du groupe, a dit lors d'une conférence de presse qu'il prévoyait une croissance de 3% à 7% du résultat opérationnel courant média (ROC) en 2008 avec un euro à 1,50 dollar en intégrant Lagardère Sports.

En 2007, l'activité média, hors Lagardère Sports, a augmenté 10,4%, au-dessus de l'objectif de croissance de 5% à 8% confirmé début février, sur la base d'un euro à 1,30 dollar.

Il a également précisé que le groupe n'avait pas d'acquisitions en vue, préférant éventuellement utiliser sa trésorerie pour des rachats d'actions.

L'action Lagardère a clôturé en baisse de 0,10% à 48,13 euros mercredi représentant une capitalisation de 6,46 milliards d'euros. Elle a baissé de 6% depuis le début de l'année après avoir perdu 16% en 2007.

Le résultat net, part du groupe, progresse de 84% à 534 millions d'euros en 2007, à la faveur d'une plus-value de 472 millions d'euros pour la cession de 2,5% d'EADS en juin 2007. Hors EADS, le résultat net, part du groupe, baisse à 361 millions d'euros contre 389 millions en 2006.

Arnaud Lagardère a estimé qu'un accord sur une "golden share" dans EADS entre les gouvernements français et allemand pourrait intervenir dans les prochaines semaines.

Lagardère est engagé dans un processus de désengagement progressif d'EADS qui ramènera sa participation dans le groupe d'aéronautique et de défense à 7,5% en juin 2009.

Dans un entretien à paraître jeudi dans Le Figaro, il précise que céder sa participation dans EADS ne serait pas aujourd'hui dans l'intérêt des actionnaires puisqu'elle possède un potentiel de hausse. Le titre EADS, qui a clôturé à 16,10 euros mercredi, a chuté de 26% cette année et de 16% en 2007.

Arnaud Lagardère précise aussi que son groupe n'a pas l'intention d'acquérir TF1 si elle était à vendre un jour ou France 2 si elle était privatisée.

AMÉLIORATION DE LA MARGE DE LAGARDÈRE ACTIVE

Le résultat opérationnel courant de Lagardère ressort en hausse de 22% à 636 millions d'euros en 2007, au-dessus du consensus Reuters Estimates de 625 millions.

Malgré un environnement économique difficile, Lagardère Active (magazines et audiovisuel) a vu sa marge opérationnelle augmenter d'un point à 9,3%. Le seul pôle magazines, en cours de restructuration, a amélioré la sienne de 1,1 point à 7,7%.

Didier Quillot, président de Lagardère Active, a de son côté souligné que le projet de rachat de la société d'internet Doctissimo pour 138 millions d'euros, permettrait à la division d'atteindre son objectif de réaliser 5 à 10% de son chiffre d'affaires dans l'internet dès 2008, avec un an d'avance.

La marge opérationnelle de Lagardère Publishing est restée stable à 11,2% et celle de Lagardère Services a à peine progressé, à 3,1% contre 3,0%.

Le free cash flow diminue de plus de moitié à 235 millions d'euros en 2007 contre 557 millions en 2006.

Avec la contribution de Matthias Blamont

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...