Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LAGARDERE S.C.A.

MMB - FR0000130213 SRD PEA PEA-PME
19.270 € -1.73 % Temps réel Euronext Paris

Lagardere s.c.a. : Lagardère veut renforcer son pôle tv désormais rentable

mercredi 8 septembre 2010 à 13h56
BFM Bourse

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Lagardère a annoncé mercredi qu'il comptait investir davantage dans ses six chaînes de télévision, dont il veut développer les marques par des produits dérivés et des déclinaisons à l'étranger.

La vente au printemps de Virgin 17 pour 70 millions d'euros à Bolloré, qui a rebaptisé la chaîne Direct Star depuis le 1er septembre, avait suscité des interrogations sur la stratégie du groupe Lagardère dans la télévision.

Après cette cession, le pôle télévision est désormais rentable, tandis que la chaîne familiale Gulli atteindra l'équilibre en 2010, avec un an d'avance, et sera bénéficiaire en 2011, a déclaré Didier Quillot, patron de Lagardère Active, le pôle audiovisuel et presse du groupe de médias.

Gulli, lancée en 2005, affiche la troisième meilleure audience de la télévision numérique terrestre (TNT) gratuite, derrière TMC (groupe TF1) et W9 (M6) avec 3,4% de part d'audience en août.

Didier Quillot a précisé lors d'une conférence de presse ne pas disposer de calendrier précis pour le rachat espéré des 34% de Gulli que possède France Télévisions, dont Rémy Pflimlin vient de prendre la présidence.

Celui-ci, à peine arrivé à la tête du groupe public, a embauché Emmanuelle Guilbart, qui dirigeait depuis cinq ans le pôle télévision de Lagardère et sera chargée de la stratégie de France Télévisions en matière d'innovations et de nouveaux formats.

LÉGÈRE HAUSSE DES COÛTS DE PROGRAMMES

Le pôle télévision de Lagardère pourrait en outre bénéficier de l'embellie publicitaire qui a permis au groupe Lagardère de réviser fin août en hausse son objectif de résultat opérationnel courant annuel.

"Nous voulons rester et investir sur les segments où nous sommes leaders et profitables", a dit Didier Quillot, indiquant que Virgin 17 n'entrait pas dans cette catégorie.

"Nous allons investir sur les programmes pour continuer à faire croître nos audiences, à l'international (...) et dans une politique de licences et de produits dérivés."

Outre Gulli, Lagardère Active possède les chaînes jeunesse Tiji et Canal J, June (ex-Filles TV), ainsi que les musicales MCM, avec ses déclinaisons MCM Top et MCM Pop, et Mezzo consacrée à la musique classique, qui compte 16 millions de foyers abonnés dans 39 pays.

Didier Quillot n'a pas souhaité chiffrer les coûts de programmes des six chaînes - indiquant seulement qu'ils seraient en "légère augmentation" en 2010 -, ni leur chiffre d'affaires cumulé.

Lagardère Active, qui regroupe aussi les radios Europe 1 et Virgin Radio ainsi que les magazines Paris Match et Elle, a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 855 millions d'euros - soit moins d'un quart du total du groupe de médias.

Didier Quillot a précisé que le développement à l'international ne passerait pas par des acquisitions, mais par des accords de distribution à l'image de ceux passés par Tiji et Gulli en Russie.

La stratégie de produits dérivés pour diversifier les revenus du groupe passe déjà, pour les chaînes de télévision du groupe, par la publication de magazines comme Les Récrés de Tiji.

Lagardère Active tente de multiplier les passerelles entre ses différents médias, à l'image du magazine Be décliné depuis le printemps sous la forme d'un site internet, d'une web radio, d'une application sur l'iPhone et d'un feuilleton diffusé sur June.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAGARDERE S.C.A. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat