Bourse > Lagardere s.c.a. > Lagardere s.c.a. : Lagardère diffère l'introduction en bourse de canal+
LAGARDERE S.C.A.LAGARDERE S.C.A. MMB - FR0000130213MMB - FR0000130213
27.895 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
28.150 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 3 658 M€Capi. :

Lagardere s.c.a. : Lagardère diffère l'introduction en bourse de canal+

Lagardère diffère l'introduction en bourse de canal+Lagardère diffère l'introduction en bourse de canal+

PARIS (Reuters) - Le groupe Lagardère a annoncé mercredi différer son projet d'introduction en Bourse de Canal+ France en raison des événements au Japon et de l'instabilité des marchés financiers qui en découle.

Le groupe de médias avait prévu de procéder à cette introduction en Bourse début avril afin de céder sur le marché sa part de 20% dans la chaîne cryptée, faute d'avoir pu s'entendre sur un prix avec le groupe Vivendi qui détient le solde de 80%.

"Compte tenu de l'ampleur de la catastrophe survenue au Japon et de l'extrême volatilité des marchés qui en découle, le groupe Lagardère a décidé de différer le calendrier de l'introduction en Bourse de sa participation dans Canal+ France", a précisé le groupe.

Dans un communiqué, Lagardère "réaffirme sa totale volonté de céder prochainement sa participation dans Canal+ France, dans le meilleur intérêt de ses actionnaires".

Lors d'une conférence téléphonique, Dominique D'Hinnin, co-gérant du groupe, a précisé que le processus serait reporté "de quelques semaines probablement", en fonction des conditions des marchés.

Il a souligné que cette décision n'était pas le fruit d'un éventuel manque d'intérêt des investisseurs alors que les analystes évaluent généralement la participation de Lagardère dans Canal + entre 1,1 et 1,5 milliard d'euros.

Lagardère est le premier groupe en Europe à annoncer le report d'une introduction en Bourse en raison de l'instabilité des marchés liée à la situation au Japon et aux troubles en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Toutefois, selon des banquiers d'affaires, d'autres opérations pourraient être stoppées prochainement pour les mêmes raisons.

"Le contexte n'est pas favorable aux IPO qui est très sensible à l'environnement des marchés", observe Antony Isaacs, qui dirige l'équipe actions de la banque d'investissement Macquarie en Europe.

"A moins que la situation au Japon ne s'aggrave encore, les marchés financiers devraient cependant commencer à se redresser au cours des prochaines semaines", a-t-il ajouté.

Ce report pourrait toutefois donner l'occasion à Lagardère et à Vivendi de reprendre leurs discussions sur Canal+.

Fort d'environ sept millions d'abonnés, Canal+ France regroupe l'ensemble des activités payantes du groupe Canal+ dans les territoires francophones, dont la chaîne Canal+ et les chaînes thématiques.

Lors de la même conférence téléphonique, Dominique D'Hinnin a précisé que le processus de cession des magazines internationaux de Lagardère à l'américain Hearst pour 651 millions d'euros se poursuivait normalement.

Le titre Lagardère a clôturé mercredi en baisse de 1,4% à 29,935 euros, portant son recul à 2,9% depuis le début de l'année.

Jean-Michel Bélot, avec la contribution de Leila Abboud, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...