Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LAGARDERE S.C.A.

MMB - FR0000130213 SRD PEA PEA-PME
18.170 € +0.06 % Temps réel Euronext Paris

Lagardere s.c.a. : Face au fonds activiste Amber, Lagardère montre les dents sans impressionner la Bourse

lundi 14 octobre 2019 à 12h25
Lagardère veut porter plainte contre l'un de ses principaux actionnaires

(BFM Bourse) - Malgré (ou à cause ?) de la menace brandie par Lagardère d'intenter une action contre l'un de ses premiers actionnaires, Amber Capital, le titre a perdu 1,3% lundi. Si le groupe dénonce une campagne de déstabilisation menée par le fonds britannique, force est de reconnaître que Lagardère a jusqu'ici mis en oeuvre l'essentiel des préconisations d'Amber. Dénonçant une manoeuvre de diversion et d’intimidation, ce dernier se dit déterminé à poursuivre sa démarche.

Et si la sous-performance de Lagardère depuis 2016 (d'environ 50% par rapport au SBF 120) était à imputer à Amber Capital ? Voilà la thèse, quelque peu hardie, développée en filigrane par le groupe dirigé par Arnaud Lagardère dans une attaque en règle contre Amber Capital, le fonds activiste fondé par Joseph Oughourlian.

Dans un communiqué, Lagardère explique faire face depuis l’entrée d'Amber à son capital en 2016 "à une virulente agression illustrée par des abus systématiques de Amber Capital de ses droits d’actionnaires au détriment de la démocratie actionnariale, l’introduction de plusieurs procédures judiciaires dévoyées et l’orchestration d’une campagne de dénigrement récurrente, notamment par voie de presse, ciblant le groupe, ses gérants commandités et son conseil de surveillance".

"La permanence de l’agression et les méthodes mises en oeuvre par Amber Capital ont conduit à affecter la capacité d’attractivité de Lagardère SCA auprès du marché et des actionnaires, avec pour conséquence une baisse significative de son cours de Bourse", assure le groupe: CQFD. Sur cet argumentaire, Lagardère SCA et Lagardère Capital & Management (LC&M, principale société holding d'Arnaud Largardère) ont donc décidé d’engager une action judiciaire devant le tribunal de commerce de Paris visant à faire sanctionner ces agissements et à obtenir d'Amber la juste réparation de leurs préjudices - évalués très précisément à près de 84 millions d'euros.

Un recentrage stratégique réclamé par Amber Capital, engagé dans les faits

Rappelons que pour l'essentiel, Amber Capital a eu la folle prétention en 2016 d'entrer au capital de Lagardère en achetant initialement jusqu'à 3,99% du capital en Bourse, puis d'inviter la direction à réfléchir à une restructuration de la branche "Active" (comprenant divers sites internet acquis à l'époque de la bulle) et la nécessité de céder certaines de ses activités, ainsi qu'à l’avenir de l’activité "Sports & Entertainment", tout en conseillant de réinvestir dans les branches "Publishing" et "Travel Retail".

Spoiler: courant 2018, le groupe a amorcé un recentrage stratégique sur Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail.

Et Amber Capital a poussé l'outrecuidance jusqu'à continuer à acheter des titres, pour dépasser désormais 5% du capital avec au total 6.500.000 titres acquis depuis 2016, pendant qu'Arnaud Lagardère en cédait plus d'un million (916.600 selon le décompte d'Amber), pour ne plus détenir que 7,33% des parts du groupe fondé par son père.

Multiplication des actions de Lagardère contre Amber

Le fonds juge "surprenante à plus d'un titre" l'annonce par Lagardère qu'il lui réclame en justice 84 millions d'euros. Amber rappelle tout d’abord que si "campagne de déstabilisation" il y a, c’est à son encontre, puisque la procédure annoncée par Lagardère constituera la cinquième action de sa part visant directement ou indirectement d’Amber en moins d’un an". Quant à la "baisse significative de son cours de Bourse", Amber rappelle que, malheureusement, sur les 15 dernières années, le cours de bourse de Lagardère a sous-performé l’indice SBF 120 de 167%, l’indice Stoxx Europe 600 Media de 163% et l’indice CAC 40 de 129%, et que le dénominateur commun sur cette période n’est pas Amber, mais la gérance et le conseil de surveillance" [de Lagardère].

En réalité, "par cette nouvelle action aussi violente qu’infondée, Lagardère espère parvenir à intimider Amber et, à défaut, dissuader tous les autres actionnaires qui envisageraient, comme elle, d’émettre une analyse critique sur la gestion de la société et d’exercer leurs droits d’actionnaires", poursuit le fonds londonien dans un communiqué diffusé lundi.

"Cette manoeuvre de diversion et d’intimidation n’effacera pourtant pas le bilan de la gérance en place", déplore Amber. Entre 2003 et 2018, le résultat net par action de Lagardère a chuté de 40% lorsque dans le même temps, les coûts facturés par LC&M (qui correspondent aux rémunérations et frais exposés par le comité exécutif de Lagardère) ont augmenté de 79%, alors même que la taille de ce comité est passé de 9 à 5 membres, critique le fonds.

"Alors que le résultat net de la société a diminué sur la période, que la destruction de valeur a été de 4,1 milliards d’euros en termes de charges de restructurations et de dépréciations d’actifs, les rémunérations octroyées aux membres du comité exécutif ont totalisé 156 millions d’euros", pointe Amber.

Une contre-attaque qui reçoit mauvais accueil en Bourse

"Lagardère pourra continuer à engager des procédures judiciaires à l’encontre d’Amber, cette réalité objective de la situation de la société ne changera pas tant que la gérance n’aura pas décidé de revoir sa gestion et sa gouvernance pour renouer avec une dynamique de création de valeur sur le long terme qui bénéficiera à l’ensemble des parties prenantes".

Le fonds entend donc poursuivre sa démarche tout en regrettant "que le prochain rendez-vous avec la société se déroule devant les tribunaux plutôt qu’en assemblée générale, où la démocratie actionnariale, si chère à Lagardère, est censée pouvoir s’exprimer".

De fait, l'annonce par Lagardère de son intention d'en venir au procès ne passe pas particulièrement bien, avec un repli de 1,3% du cours de l'action lundi en clôture, à 19,96 euros.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAGARDERE S.C.A. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+293.90 % vs +13.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat