Bourse > Lafargeholcim ltd > Lafargeholcim ltd : Credit Suisse reste à l'achat
LAFARGEHOLCIM LTDLAFARGEHOLCIM LTD LHN - CH0012214059LHN - CH0012214059
50.120 € -1.42 % Temps réel Euronext Paris
50.350 €Ouverture : -0.46 %Perf Ouverture : 50.530 €+ Haut : 50.090 €+ Bas :
50.840 €Clôture veille : 33 776Volume : +0.01 %Capi échangé : 30 418 M€Capi. :

Lafargeholcim ltd : Credit Suisse reste à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après la publication des résultats annuels, Credit Suisse persiste et signe ce matin sur l'action mal aimée du cimentier helvético-français LafargeHolcim en confirmant son conseil acheteur de 'surperformance'. Principal argument en faveur du titre : son potentiel de restructuration après la fusion. L'objectif de cours à 12 mois reste de 54 francs suisses, soit 49,3 euros environ.

A la Bourse de Paris où le CAC 40 recule de 0,4%, l'action LafargeHolcim (qui à Paris n'est pas éligible au PEA) reste neutre à 38,8 euros, et cote 42 francs à Zurich, où elle a 42% de sa valeur en un an.

Certes, les comptes annuels de LafargeHolcim se sont notamment traduits par un EBITDA en baisse de 11% (- 5% end données comparables) à 5,75 milliards de francs, mais Credit Suisse note que ce chiffre était conforme aux anticipations du marché comme aux siennes. De plus, si la direction ne fournit pas de prévisions chiffrées pour 2016, elle table sur une hausse des volumes comprise entre 2 et 4%.

Credit Suisse souligne aussi que le groupe se déclare satisfait de l'avancée des cessions d'actifs découlant de la fusion : environ un tiers du montant attendu cette année, soit 3,5 milliards de francs, semble déjà sur les rails. Les analystes notent que les synergies effectives en 2015, soit 130 millions de francs, étaient légèrement plus importantes que les prévisions de la direction et celles du marché. Enfin, le management a confirmé les projections à horizon 2018.

Bref, termine Credit Suisse, si LafargeHolcim doit faire face à des vents contraires du côté de son activité et des changes, 'nous pensons toujours que (le groupe) va avoir l'occasion, ces prochaines années, d'améliorer le rendement de ses fonds propres employés et son cash flow libre en baissant ses investissements, par des cessions et grâce aux synergies', argumente Credit Suisse. De ce point de vue, l'avancée des cessions depuis le début de l'année est jugé encourageant.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI