Bourse > Hybrigenics > Hybrigenics : L'action dopée par de nouveaux résultats in vitro sur l'inécalcitol
HYBRIGENICSHYBRIGENICS ALHYG - FR0004153930ALHYG - FR0004153930
0.620 € -4.62 % Temps réel Euronext Paris
0.650 €Ouverture : -4.62 %Perf Ouverture : 0.650 €+ Haut : 0.610 €+ Bas :
0.650 €Clôture veille : 521 011Volume : +1.46 %Capi échangé : 22 M€Capi. :

Hybrigenics : L'action dopée par de nouveaux résultats in vitro sur l'inécalcitol

HybrigenicsHybrigenics

(Tradingsat.com) - Hybrigenics s'envolait de jeudi matin de près de 8% (+8,2% à 1,32 euro à 9h15) après l'annonce par la société de biotechnologie de nouveaux résultats in vitro obtenus avec son produit phare, l’inécalcitol sur la croissance de cellules souches et de progéniteurs de leucémie myéloïde chronique (LMC) humaine.

Ces nouveaux résultats seront présentés au 57ème congrès annuel de la Société Américaine d’Hématologie (ASH) à Orlando, aux Etats-Unis.

Ils confirment la synergie inhibitrice entre l’inécalcitol et trois médicament anti-cancéreux : l'imatinib (nom commercial Glivec, Novartis), le dasatinib (Sprycel, Bristol-Myers Squibb) ou le nilotinib (Tasigna, Novartis), trois inhibiteurs de la kinase Brc-Abl largement utilisés dans le traitement de la LMC, sur les cellules souches leucémiques isolées chez des patients atteints de LMC.

L’inécalcitol seul a été testé sur des cultures in vitro de cellules souches leucémiques isolées chez 18 patients et a montré son propre effet d’inhibition, sans aucun inhibiteur Bcr-Abl associé, sur la prolifération des cellules souches provenant de 15 des 18 patients prélevés.

De plus, sous l’effet de l’inécalcitol seul in vitro, un panel de gènes caractéristiques de la différentiation des cellules souches de LMC en macrophages a été identifié, qui pourraient servir de biomarqueurs potentiellement prédictifs d’une réponse clinique à l’inécalcitol.

"Ce panel de gènes de macrophages, une fois validé, pourrait potentiellement servir à interpréter les résultats futurs de l’étude clinique de Phase II actuellement en cours avec l’inécalcitol en association avec l’imatinib dans la leucémie myéloïde chronique, ou d’autres études à venir qui, outre l’imatinib, pourraient également inclure le dasatinib et le nilotinib,"; explique le Docteur Jean-François Dufour-Lamartinie, Directeur R&D Cliniques d’Hybrigenics.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI