Bourse > Hybrigenics > Hybrigenics : En vive hausse après la délivrance d'un brevet
HYBRIGENICSHYBRIGENICS ALHYG - FR0004153930ALHYG - FR0004153930
0.590 € -1.67 % Temps réel Euronext Paris
0.600 €Ouverture : -1.67 %Perf Ouverture : 0.600 €+ Haut : 0.580 €+ Bas :
0.600 €Clôture veille : 374 257Volume : +0.80 %Capi échangé : 28 M€Capi. :

Hybrigenics : En vive hausse après la délivrance d'un brevet

(Tradingsat.com) - Hybrigenics s'envole de plus de 8% vendredi dans les premiers échanges parisiens, à 1,83 euro, après l'annonce de la délivrance du brevet sur une quatrième famille chimique d’inhibiteurs de protéases spécifiques de l’ubiquitine en Europe. Déposée début 2011, la demande de brevet a été examinée avec succès selon la procédure accélérée et la protection intellectuelle courra jusqu’en 2031 en Europe, a précisé le groupe biopharmaceutique.

De plus, Hybrigenics a reçu notification de l’extension de trois années de la durée de vie du brevet protégeant sa première famille d’inhibiteurs d’USP aux Etats-Unis : jusqu’à mi-2029 au lieu de mi-2026 en Europe et dans le reste du monde.

Cette famille inclut l’HBX 41,108, l’un des premiers inhibiteurs d’USP découverts par Hybrigenics (cf. communiqué de presse d’Hybrigenics du 24 août 2009). L’HBX 41,108 est désormais un inhibiteur d’USP de référence commercialisé par les sociétés Tocris, Boston Biochem et R&D Systems (faisant partie du même groupe Bio-Techne), et distribué également par Fischer Scientific, sous licence mondiale d’Hybrigenics. Il est vendu comme outil pharmacologique aux laboratoires de recherches exclusivement pour des expérimentations in vitro et in vivo, sans utilisation chez l’Homme.

Au total, la propriété intellectuelle d’Hybrigenics sur des inhibiteurs d’USP comporte 56 brevets délivrés protégeant quatre familles chimiques et couvrant plus de 30 pays. Une cinquième famille chimique et un portefeuille de 36 demandes de brevets sont encore en cours d’examen dans le monde entier.

"La recherche de pointe d’Hybrigenics dans le domaine des inhibiteurs des protéases spécifiques de l’ubiquitine se concrétise en actifs de valeur et de qualité, protégés pour les 12 à 17 années à venir", commente Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI