Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

HYBRIGENICS

ALHYG - FR0004153930 SRD PEA PEA-PME
0.151 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Hybrigenics : DMS se dévoile comme le repreneur potentiel d'Hybrigenics, sans passer par la case OPA

vendredi 8 février 2019 à 11h20
Hybrigenics et DMS accélèrent à l'annonce de négociations exclusives

(BFM Bourse) - Le suspense sur l'identité du repreneur potentiel Hybrigenics est levé. Menacée de liquidation après l'échec des essais sur sa seule molécule, l'inécalcitol, la biotech est entrée en négociations exclusives avec DMS. L'annonce profite au cours des deux entreprises.

Plutôt que liquidée purement et simplement, la biotech Hybrigenics pourrait passer sous le contrôle de Diagnostic Medical Systems (DMS), une autre PME tricolore cotée du secteur de la santé.

Les deux entreprises ont fait savoir jeudi soir qu'elles étaient en négociation exclusive en vue d’une prise de contrôle d’Hybrigenics par DMS, par le biais d'une opération en nature. DMS, leader français des systèmes d’imagerie dédiés à la radiologie, à l’ostéodensitomètrie, la stéréo-radiographie et la podologie fondé en 1993, qui entreprend depuis quelque temps de se diversifier dans la recherche médicale via DMS Biotech et le bien-être via DMS Wellness, apporterait une partie des actifs de son propre pôle biotech à Hybrigenics, en échange de 82% du capital de l'entité fusionnée - selon la parité prévisionnelle d'échange.

Ce projet est soumis à plusieurs conditions : tout d'abord que soient satisfaites les vérifications usuelles (due diligences), la réponse d'un commissaire aux apports, mais également l'obtention d'une dérogation de l'Autorité des marchés financiers à l'obligation de lancer un projet d'offre publique. Rappelons que la réglementation boursière prévoit en effet une dispense à l'obligation de lancer une offre à destination des actionnaires minoritaires, en principe obligatoire de la part d'une entreprise franchissant le seuil de 30% du capital, si ce franchissement découle d'une augmentation de capital d'une société en difficulté financière avérée. Enfin, le projet devra recevoir l'aval des actionnaires actuels de chacune des deux entreprises. DMS et Hybrigenics comptant toutes deux une grande part de capital flottant, cela suppose qu'il faudra atteindre le quorum nécessaire malgré une dispersion des voix.

L'opération rapprocherait les projets de recherche d'Hybrigenics, consacrés à la lutte contre le cancer, avec les sociétés Semcis et Adip'Sculpt qui forment le pôle DMS Biotech. Celles-ci sont actives dans un tout autre domaine, la mise au point de dispositifs médicaux utilisant le tissu adipeux pour des applications esthétiques ou de reconstruction ainsi que pour des applications médicales ; pour le traitement de l’arthrose ou des tendinites, ou encore en urologie.

La perspective d'un tel attelage entre Hybrigenics et DMS, une société à la santé plutôt précaire (son dernier bénéfice annuel remonte à 2007) était bien accueillie par le marché. Le titre Hybrigenics reprenait 7,57% à 0,1818 euro vers 11h00 vendredi, tandis que DMS gagnait 7,63% à 1,27 euro, correspondant à 20 millions d'euros de capitalisation boursière pour Diagnostic Medical Systems.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur HYBRIGENICS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.40 % vs +3.66 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat