Bourse > Hi-media > Hi-media : Une "saisonnalité particulière" fait reculer le chiffre d'affaires
HI-MEDIAHI-MEDIA HIM - FR0012821890HIM - FR0012821890
7.610 € -2.19 % Temps réel Euronext Paris
7.790 €Ouverture : -2.31 %Perf Ouverture : 7.890 €+ Haut : 7.610 €+ Bas :
7.780 €Clôture veille : 7 738Volume : +0.27 %Capi échangé : 22 M€Capi. :

Hi-media : Une "saisonnalité particulière" fait reculer le chiffre d'affaires

(Tradingsat.com) - HiMedia Group a publié mardi matin au titre du premier trimestre 2014 un chiffre d'affaires de 42,8 millions d'euros, en recul de 6% par rapport à la même période de 2013, en raison d'une "saisonnalité particulière".

Le groupe de services digitaux explique que "l`activité s`est contractée globalement de 9% au premier trimestre pour deux raisons principales : un marché de la publicité qui a démarré très faiblement en France sur les premiers mois de l`année et une chute des achats de publicité display traditionnel".

HIMedia Group assure néanmoins que "les perspectives sont bien meilleures pour le reste de l'année avec une plus grande visibilité commerciale pour le second semestre, des événements porteurs comme la coupe du Monde de football et de nouveaux contrats de régie signés comme l`INA, ou Media365 en France, Linkedin et Universia en Espagne, Kinepolis et Resto.be en Belgique et Melty et Twitter en Italie".

De plus, sur l'ensemble des marchés européens du groupe, "le RTB [real time bidding, enchères en temps réel, ndlr], "la vidéo et le mobile représentent à présent 60% de l`activité et devraient encore accroître leur part du chiffre d`affaires dans les prochains trimestres", estime HiMedia.

De même, l'activité de paiement affiche également les effets d`une transition entre une activité mature en décroissance et de nouvelles activités qui montent en puissance très rapidement.

Si l`activité historique de paiement via des solutions télécom décroît de 17%, tout en restant rentable, les nouvelles solutions monétiques (paiement par carte bancaire et par wallet), enregistrent une croissance de 37% et représentent plus de 60% du volume des transactions.

S'agissant des perspectives, HiMedia l'affirme : "une saisonnalité particulière et un effet de base défavorable anticipé pénalisent la première partie de l`exercice 2014 mais ne remettent pas en cause l`analyse du groupe sur les tendances de fond des marchés de la publicité et du paiement, et la stratégie suivie". La société reste ainsi confiante sur son objectif d`amélioration du résultat net en 2014.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI